OIE site principal
                                          

 

English










https://rr-africa.oie.int/
Copyright © OIE 2008
Organisation Mondiale
de la Santé Animale
Editeur Responsable: Dr A.B.Niang

 

 
Représentation Régionale de l'OIE pour l'Afrique

Rapport d’activités 2009 de la Représentation régionale
de l’OIE pour l’Afrique (RR-AF) et des Représentations Sous - Régionales (RSR)


1. INTRODUCTION

Les activités de la Représentation régionale de l’OIE pour l’Afrique (RR-AF) couvrent 51 Pays africains, tous membres de la Commission Régionale de l’OIE
pour l’Afrique.


Elles sont dérivées des axes stratégiques et lignes d’actions du 4éme Plan Stratégique de l’OIE. De plus, elles tiennent comptent des orientations des piliers
du CAADP (Comprehensive African Agricultural Development Programme), qui constitue la Base de la Politique Agricole de l’Union Africaine).


Au cours de l’année 2009, la plupart des pays africains ont continué à ressentir les effets  des crises alimentaire et financière qui ont affecté nombre d’autres
pays de par le  monde.   Il s’y ajoute la survenue d’évènements politiques ou sécuritaires, qui dans bien des cas sont venus contrarier les efforts de
développement dans certains Etats-membres. Il s’agit  du  Kenya, du Zimbabwe, de la Somalie, de la Guinée, de la Guinée Bissau, de la République
Démocratique du Congo, du Niger, de la Côte d’Ivoire, du Tchad, du Soudan, de la Sierra Leone, du Burundi, et de Madagascar,  notamment.

Cette situation qui a affecté, à des degrés divers, ces différents pays, a eu des conséquences parfois dommageables, tant sur la réalisation des activités de la
RR-AF que sur le niveau de participation aux activités qui ont pu être réalisée.

Au cours de l’année, des évènements épidémiologiques exceptionnels relatifs aux maladies ci-après ont été signalés sur le continent : fièvre aphteuse, fièvre de
la vallée du Rift, loque américaine des abeilles mellifères, fièvre catarrhale du mouton, rage, influenza aviaire hautement pathogène, dermatose nodulaire
contagieuse, pleuropneumonie contagieuse caprine, peste porcine africaine, peste des petits ruminants.
  
Enfin, l’année 2009 a été marquée par le démarrage de chantiers nouveaux et la poursuite de ceux en cours, dont :

  • Démarrage du processus d’élaboration du 5ème Plan stratégique de l’OIE ;
  • Démarrage effectif du programme « BTSF » à l’attention de 53 pays africains (51 pays membres de l’OIE, le Liberia et les Seychelles) ;
  • Renforcement des capacités dans le domaine de l’Accord sur les mesures sanitaires et phytosanitaires ;
  • Réalisation de la mission de sensibilisation auprès des Autorités du Liberia pour susciter l’adhésion de ce pays à l’OIE ;
  • Enseignement vétérinaire qui bouge pour un monde plus sûr ;
  • Signature d’un accord de coopération entre l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine et l’OIE ;
  • Renforcement des capacités dans le domaine de l’analyse des écarts identifiés à l’occasion du diagnostic à l’aide de l’outil « PVS ».

Concernant l’amélioration des conditions de travail, il n’y a pas eu d’évolutions significatives, à l’exception notable de l’acquisition d’un véhicule de fonction pour
le Représentant Régional.

2. SITUATION DES RESSOURCES HUMAINES

2.1 Représentation Régionale

En mars 2009, la mission de l’Assistant technique, Dr Nicolas Denormandie, a pris fin. En août 2009, le Conseiller auprès du Représentant Régional et chargé
du programme « BTSF », Dr Daniel Bourzat, a pris fonction. La Représentation compte ainsi trois cadres (le Représentant Régional, son Adjoint et son
Conseiller). La vie est de plus en plus chère. Aussi, il est sollicité une harmonisation des niveaux de rémunération avec les Représentations Sous – Régionales,
la souscription d’une police d’assurance – maladies, celle d’une police d’assurance – voyages, ainsi qu’une contribution à la couverture des frais de scolarité
des enfants, en faveur du Représentant Régional et de son Adjoint.


Quant au personnel d’appui, il est de 5 agents, tous commis à des tâches essentielles. D’une part, ces agents n’ont bénéficié d’aucune augmentation de leurs
salaires depuis la fin du programme PACE, et d’autre part ils ne bénéficient d’aucune protection sociale, cela place l’OIE, leur employeur, en infraction avec le
code du travail malien.
Des démarches nécessaires ont été entreprises, en rapport avec le Siège pour susciter, auprès des Commissions Economiques Régionales, le financement
des activités communes en rapport avec les axes stratégiques du 4ème Plan.
Quelques difficultés lors de la mise en place du programme BTSF à partir de la Représentation régionale Afrique plaident en faveur de l’adoption d’une procédure
claire en matière de décision d’engagement de dépenses et de remboursement des engagements financiers de la Représentation régionale pris dans ce cadre.

2.2 Pays - Membres

Concernant les Délégués, des changements ont également été notés au niveau des pays suivants : Gabon, Cameroun, Somalie, Swaziland, Niger, Botswana,
République Centrafricaine, soit sept pays sur les 51 que compte la Représentation.
S’agissant des points focaux, de nouvelles propositions ont été obtenues cette année des
pays ci-après : Burkina, Mali, Tchad, Sénégal, Cameroun et République Centrafricaine.

3. SITUATION FINANCIERE

La Représentation régionale a bénéficié pour son budget d’un  financement émanant du Siège. Celui-ci est composé principalement des contributions annuelles
des Pays et Territoires Membres, et des subventions du Fonds Mondial, ceci, depuis à l’adoption du 4ème Plan stratégique (2006-2010) qui inclut le budget des
Représentations Régionales au budget ordinaire de l’OIE.


En plus, le programme BTSF, financé par l’UE, doit être un des outils majeurs que l’OIE tient à disposition des pays africains pour renforcer la capacité et la
bonne gouvernance des services vétérinaires nationaux. Il devra, au cours de l’année 2010, assurer le financement d’une série d’activités concernant l’ensemble
des pays membres et dirigées vers la bonne gouvernance technique des Services Vétérinaires par le renforcement des capacités des différents points focaux, le
jumelage des laboratoires, le financement des missions PVS et celles d’analyses des écarts identifiés, ainsi que l’amélioration de la législation vétérinaire des
Pays membres.


Il faut évidemment souligner que la bonne exécution du budget de la RR-AF dépend du taux de recouvrement des contributions des Pays et Territoires Membres
de la Région  Afrique.
Le processus d’amélioration du taux de recouvrement des contributions des Pays membres de la RR-AF, amorcé en 2008, s’est poursuivi en 2009, malgré la
crise financière mondiale. Les démarches idoines continueront d’être menées auprès des différents pays membres.

4. ACTIVITES DE LA COMMISSION REGIONALE

Il faut signaler la tenue de la 18ème Conférence de la Commission Régionale de l’OIE pour l’Afrique à N’Djamena du 22 au 26 février 2009. Celle-ci a débattu
du :

  • thème technique I : « Obstacles à l’accès aux marchés mondiaux pour les produits d’origine animale africains » ;

  • thème technique II : « Impact de la brucellose sur l’économie de l’élevage et la santé publique en Afrique ».

Le renouvellement du Bureau de la Commission Régionale ainsi que la confirmation du choix du pays devant abriter la 19ème Conférence de la Commission
Régionale de l’OIE pour l’Afrique ont eu lieu lors de la 77ème Session générale de l’OIE.

5. RAPPORT TECHNIQUE

Les cadres de la Représentation  Régionale de l’OIE ont participé activement à différentes rencontres, tant au niveau régional qu’international. Ces participations
ont toujours eu le souci d’une application pleine et entière des axes stratégiques du 4ème Plan, ainsi que les lignes d’actions et activités qui en sont issues.

C’est pourquoi, les interventions de la RR-AF, visent au-delà de la recherche d’une plus grande visibilité de l’Institution, à contribuer à une meilleure
connaissance de ses mandats et activités, auprès des Pays Membres en Afrique.

Il s’est aussi agi à chaque fois que de besoin, d’influencer favorablement, l’élaboration et la mise en œuvre de politiques sanitaires, plus aptes à garantir la
fluidification et la sécurité sanitaire des échanges d’animaux et de leurs produits au niveau intra - africain, grâce à une meilleure application des Codes de l’OIE.
 
Ce schéma s’est invariablement reproduit pour l’ensemble des ateliers régionaux et sous-régionaux organisés.

En outre,  la  RR-AF s’est toujours engagée à entretenir une collaboration fructueuse avec toutes les organisations avec qui l’OIE est lié par une convention
(FAO, UA/IBAR, SADEC, CEDEAO, UEMOA, UMA, CIRDES, CIRAD, ILRI etc.….).

Cette fructueuse collaboration a été sanctionnée par la participation du Président de la Commission de l’UEMOA à l’Assemblée Mondiale des Délégués de mai
2009, et par la signature d’un Accord de coopération entre l’OIE et l’UEMOA.

Concernant le CRSA de Bamako, il faut noter une évolution favorable qui pourrait être finalisée lors d’une rencontre des Institutions parties prenantes (OIE, FAO,
IBAR), sollicitée auprès du Président de la Commission de la CEDEAO.

Quant aux RSR de Tunis et de Gaborone, elles sont devenues opérationnelles. Leurs rapports annuels feront l’objet de présentation séparée. Le Kenya vient de
marquer son accord pour la création d’une Représentation Sous – Régionale pour l’Afrique de l’Est à Nairobi.

L’équipe de la RR-AF a participé au cours de l’année 2009 à une quarantaine d’ateliers, de réunions et de conférences, toutes relatives aux axes stratégiques
du 4ème Plan. Ces différentes rencontres ont concerné les activités qui suivent :


5.1 SITUATION SANITAIRE DANS LES PAYS MEMBRES

Il s’est d’abord agi dans cette perspective, de fournir aux Commissions Economiques Régionales, partenaires de l’OIE (notamment la CEDEAO, la SADC, et
l’UEMOA), des lignes directrices et recommandations fondées sur des critères scientifiques en vue de leur permettre, le cas échéant, dans leurs politiques
sanitaires respectives, d’adopter et de soutenir des mesures de prévention, de contrôle et d’éradication des maladies animales y compris les zoonoses.

 Il a également été tenu un juste compte de l’impact économique, social, et  environnemental de ces mesures, afin d’offrir, si besoin, des services pour la
détermination des statuts sanitaires au regard de maladies spécifiques sur la base de méthodes de surveillance normalisée au niveau mondial.

La RR-AF a, par ailleurs, continué d’exhorter les CVO des pays membres à maintenir et à améliorer la diffusion d’informations rapides et fiables sur les
maladies animales, y compris les zoonoses, et procéder, au besoin, à la vérification des rumeurs. Elle a, dans ce cadre, contribué, en rapport avec la FAO et
l’AU/IBAR, au raffermissement des réseaux de laboratoires nationaux et ceux dirigés vers l’épidémiosurveillance des maladies animales.

D’une manière générale, la situation sanitaire en 2009, a été dominée par les pathologies classiquement décrites depuis de nombreuses années.

Cependant, il faut signaler que les pays ci-après ont soumis des notifications immédiates à l’OIE à la suite d’évènements épidémiologiques exceptionnels :

  • Afrique du Sud : fièvre aphteuse, fièvre de la vallée du Rift et loque américaine des abeilles mellifères ;
  • Algérie : fièvre catarrhale du mouton ;
  • Angola : fièvre aphteuse, rage ;
  • Côte d’Ivoire : influenza aviaire hautement pathogène ;
  • Egypte : fièvre aphteuse ;
  • Libye : fièvre aphteuse ;
  • Madagascar : fièvre de la vallée du Rift ;
  • Malawi : fièvre aphteuse ;
  • Mali : dermatose nodulaire contagieuse ;
  • Maroc : fièvre catarrhale du mouton ;
  • Maurice : pleuropneumonie contagieuse caprine ;
  • Namibie : dermatose nodulaire contagieuse, peste porcine africaine ;
  • Tanzanie : peste des petits ruminants ;
  • Tunisie : fièvre catarrhale du mouton.

En plus, il faut souligner les immenses efforts déployés par l’OIE, suite à l’éclosion de foyers de grippe AH1N1.

5.1.1 Influenza Aviaire Hautement Pathogène
L’incidence de l’influenza aviaire hautement pathogène a diminué en Afrique au cours de l’année 2009, tel que rapporté lors de la réunion du SPINAP à
Gaborone en novembre 2009. Cette maladie a fait l’objet d’une notification immédiate à l’OIE par la Côte d’Ivoire. Cependant, le laboratoire de référence de cette
maladie a infirmé cette notification immédiate de la Côte d’Ivoire. La RR-AF a participé à de nombreuses rencontres, dont :

  • La réunion du Comité vétérinaire de l’UEMOA à Lomé du 26 au 29 janvier 2009 ;
  • L’exercice de simulation pour le contrôle de foyers de grippe aviaire hautement pathogène à Ségou, Mali, du 25 au 27 juin 2009.

5.1.2 Peste des Petits Ruminants
Elle a fait l’objet d’une notification immédiate à l’OIE par la Tanzanie. Elle est apparue en Afrique du Nord (Maroc) en 2008. Elle reste endémique en Afrique de
l’Ouest.
C’est le lieu de souligner l’importance du système mondial d’information sanitaire de l’OIE nommé WAHIS, pour la notification des maladies animales.

5.2 GOUVERNANCE DES SERVICES VETERINAIRES

L’arsenal juridique, pour réglementer les services vétérinaires, comprend peu de textes actualisés sur la législation sanitaire, l’hygiène des aliments, la
pharmacie vétérinaire et l’exercice professionnel, comme cela a été révélé dans la majorité des pays où une mission PVS a été conduite (environ 40 pays
africains sur 100 dans le monde).

La deuxième étape qui consiste à l’analyse des écarts identifiés lors de la 1ère étape a commencé et déjà une dizaine de pays africains ont formulé la
demande d’analyse des écarts et trois missions ont été réalisées.

Il faut souligner que cette analyse des écarts permet d’élaborer un programme d’investissements pour la mise en conformité des services vétérinaires.

Dans ce cadre, l’Adjoint au Représentant Régional et le Conseiller du Représentant Régional ont participé à un séminaire de formation en analyse des écarts.

Par ailleurs, il faut signaler l’avancée significative dans l’espace UEMOA par la création d’un Comité du médicament vétérinaire. La 3ème Réunion de ce Comité
vétérinaire, a recommandé, concernant l’Inspection des médicaments vétérinaires, d’associer, dans chaque pays, les autres parties concernées : les
Ordres (vétérinaires, médecins, pharmaciens), les vétérinaires privés et les associations professionnelles.

5.3 RENFORCEMENT DES CAPACITES DES SERVICES VETERINAIRES EN AFRIQUE

Le 4ème plan stratégique comporte des références explicites relatives au renforcement des capacités dans les pays africains membres, pour leur permettre de
jouir de la plénitude de leurs obligations et de leurs droits en matière de détermination officielle de statut sanitaire, d’échanges internationaux et de sécurité
sanitaire des aliments, en rapport notamment avec les accords SPS.

C’est  ainsi que l’activité principale a consisté à multiplier les occasions d’une large diffusion au sein des Pays - Membres des Axes Stratégiques, lignes
d’actions et activités dérivées du 4ème Plan. Les différents ateliers organisés ont permis, entre autres, de larges échanges de vues, sur des problématiques
relatives à l’amélioration de la santé animale, la sécurité sanitaire des aliments d’origine animale, et le bien-être Animal, ainsi que la gouvernance des Services
Vétérinaires.


L’objectif recherché a été de préserver et de renforcer le rôle de l’OIE, en tant qu’organisation de référence établissant des normes fondées sur des critères
scientifiques et veiller à assurer l’accompagnement des actions du Siège dans l’évaluation des statuts sanitaires des pays membres, et notamment dans les
évaluations PVS. De nombreuses réunions de l’année 2009 ont contribué à l’atteinte de cet objectif.

Notons à cet égard quelques - unes de ces rencontres les plus caractéristiques :

  • Forum régional sur les perspectives de développement du secteur de l’élevage au Sahel et en Afrique de l’Ouest à Niamey, du 29 janvier au 04 février
    2009 ;
  • 3ème réunion de coordination régionale pour la santé animale pour l’Afrique du Nord à Alger du 08 au 10 février 2009 ;
  • 18ème Conférence de la Commission Régionale de l’OIE pour l’Afrique à N’Djamena du 22 au 26 février 2009 ;
  • Conférence internationale de l’OIE sur l’identification et la traçabilité animales, de l’étable à la table, à La Rural, Buenos Aires, Argentine, du 23 au 25
    mars 2009 ;
  • Atelier régional sur l’accord de l’OMC relatif aux mesures sanitaires et phytosanitaires à Douala, Cameroun, du 16 au 19 juin 2009 ;
  • Global FMD Conference in Asuncion, Paraguay, from 20th to 27th June, 2009 ;
  • Réunion de la Commission de la CEDEAO sur la validation technique de projets de règlements portant sur les normes sanitaires, zoo-sanitaires, le
    laboratoire et le médicament vétérinaire à Praia, Cap Vert, du 13 au 15 juillet 2009 ;
  • Réunion de concertation entre les acteurs de la filière du médicament vétérinaire du Sénégal et le Laboratoire de Contrôle des Médicaments Vétérinaires
    de l’EISMV de Dakar, le 31 juillet 2009 ;
  • Atelier régional de validation du rapport d’étude sur les modèles de gestion des filières prioritaires de l’UEMOA et à la session de formation des acteurs à
    l’utilisation des modèles, à Ouagadougou, du 17 au 21 août 2009 ;
  • 3ème Congrès de l’Association des Vétérinaires Africains à Yaoundé du 28 au 30 septembre 2009 ;
  • Conférence des Doyens des Ecoles Vétérinaires à Paris du 12 au 14 octobre 2009.

Voici quelques enseignements tirés de ces rencontres :

    • Forum sur les perspectives de développement de l’élevage en Afrique de l’Ouest :

Dans la note d’orientations adoptée à l’unanimité par les Ministres chargés de l’Elevage, du Commerce et de la Sécurité de la CEDEAO, figurent les deux
suggestions suivantes de l’OIE :

  • au titre du chapitre « Potentialités et Contraintes » : la nécessité de la mise des services vétérinaires aux normes de l’OIE ;
  • au titre du chapitre « Enjeux stratégiques » : la nécessité d’une approche régionale pour le contrôle des maladies prioritaires dans l’espace CEDEAO.
    • 18ème Conférence à N’Djamena :
  • La nécessité du renforcement des capacités des services vétérinaires pour contribuer à lever les obstacles à l’accès aux marchés mondiaux pour les
    produits d’origine animale africains », et à la réduction de l’impact de la brucellose sur l’économie de l’élevage et la santé publique en Afrique » ;
  • Face à la réémergence de la FVR en Afrique australe, comment mieux prédire et réagir.
    • 3ème Congrès de l’Association Vétérinaire Africaine :
  • Rage : nombre de personnes mortes de cette maladie : 55 000 morts chaque année dans le monde, dont 24 000 en Afrique ;
  • Précisions apportées par l’OIE sur les possibilités de recombinaison, afin de ne pas causer de préjudices injustifiés aux filières de productions animales
    concernées par la question de la grippe AH1N1 et la grippe H5N1 ;
  • Pas de normes spécifiques dédiées aux échanges commerciaux entre pays africains, car les normes de l’OIE ont été adoptées en Assemblée Mondiale
    des Délégués et doivent être utilisées lors des échanges commerciaux entre tous les pays du monde ;
  • Le problème de faux médicaments concerne tous les pays, notamment les achats sur internet, tout comme le problème de résidus, d’où la nécessité de
    voir le problème du médicament dans sa globalité ;
  • Concernant la législation pharmaceutique, les expériences d’ailleurs interpellent la CEMAC, qui a été invitée, avec l’appui de l’OIE, à engager urgemment
    une concertation pour atteindre le niveau des acquis de l’UEMOA dans le domaine de l’harmonisation de la législation relative au médicament vétérinaire
    dans l’espace économique de l’Afrique Centrale.

Concernant la sécurité sanitaire des aliments, différentes rencontres ont été réalisées, dont :

  • L’atelier régional sur l’accord de l’OMC relatif aux mesures sanitaires et phytosanitaires à Douala, Cameroun, du 16 au 19 juin 2009 ;
  • Les ateliers PAN-SPSO du 13 au 16 juillet 2009 à Nairobi, et du 20 au 23 juillet 2009 à Bamako ;
  • L’atelier de formation sur la sécurité sanitaire des aliments (programme BTSF) à Yaoundé du 24 au 26 septembre 2009 ;
  • The regional workshop training « Sanitary and phytosanitary agreement OMC » co-sponsor by OMC, OIE, FAO, 1st to 7th November 2009, in Accra, Ghana.

De ces rencontres, l’on peut retenir ce qui suit :

    • Atelier régional sur l’accord SPS à Douala :
  • participants bien au courant des accords SPS et des institutions de normalisation ;
  • normes privées : un certain nombre de questions et des inquiétudes, face à l’accès des produits africains issus de l’agriculture, dans le marché international.
    • Atelier sur la sécurité sanitaire aliments à Yaoundé :

Au total, sur les 53 pays africains invités 31 (17 pays francophones, 14 pays anglophones) ont participé à l’atelier ainsi que 3 Communautés Economiques
Régionales (CEMAC-CEBEVIRHA, CEDEAO, UEMOA), soit 50 personnes, en majorité des points focaux OIE :

  • Comme thème d’un prochain atelier, la formation en analyse des risques a été suggérée par les participants ;
  • Pour assurer un retour sur investissement, les Délégués et les Points focaux formés doivent rester en poste pendant plusieurs années ;
  • Il est indiqué d’avoir une approche régionale dans le processus de mise aux normes OIE des Services vétérinaires et d’harmonisation de la législation
    vétérinaire.

5.4 REUNIONS DU GF-TADS ET DE LA PLATEFORME ALIVE
Le GF-TADs peut être considéré comme la plateforme de Alive dans le domaine de santé animale. Il regroupe, en plus de l’OIE, de la FAO et de l’UA/IBAR, la
plupart  des Communautés Economiques Régionales (CEDEAO, CEMAC, SADEC, notamment).
Le contexte régional est caractérisé par un déficit avéré en données épidémiologiques fiables et actualisées. Cette situation justifie la mise en place d’une
action concertée régionale sur les pathologies animales, zoonotiques, pour apporter aux pays de la Région les éclairages scientifiques nécessaires à
l’élaboration de politiques raisonnées en santé animale, pour la préservation des cheptels et de populations.


Des initiatives régionales ont donc été mises en œuvre pour tenter de contrer ces maladies, et ainsi jeter les bases d’une coordination entre les différents
services vétérinaires des pays de la Région Afrique.
La RR-AF a pris part aux évènements suivants qui ont concerné ces deux plateformes :

  • the GF-TADs meeting at AU-IBAR Headquarters in Nairobi, Kenya from 26th to 30th of January 2009 ;
  • the Fourth Steering Committee of the GF-TADs for Africa (SC4) from 09th to 10th of March 2009 and 13th Alive Executive Committee Meeting (11th to
    12th March 2009) in AU-IBAR Headquarters, Nairobi, Kenya ;
  • the AU-IBAR Strategic Planing Development Stakeholders Workshop, Nairobi, Kenya, 15 – 17 June 2009 ;
  • the Fourteenth Executive Committee Meeting of the Alive partnership 9th to 11th November 2009, in Gaborone.

    5.5 Appuis aux pays membres

    Les appuis suivants ont été apportés aux pays membres:

  • A l’occasion de la journée mondiale de la rage le 28 septembre, une lettre – circulaire a été adressée aux Délégués pour les inviter à réaliser différentes
    activités de sensibilisation à cette occasion ;
  • Chaque rencontre a été l’occasion pour sensibiliser les Délégués à l’outil « PVS », notamment pour adresser une demande au Directeur Général de
    l’OIE pour une mission de diagnostic PVS ou une mission d’analyse des écarts ;
  • Les systèmes personnels d’information ont été mis à contribution pour faciliter la communication entre le Siège et les Délégués.
    5.6 Interventions auprès de pays membres pour le paiement des contributions

Chaque rencontre a été l’occasion pour sensibiliser les Délégués et les Hautes Autorités du Pays au paiement régulier des contributions à l’OIE. Les efforts de
2009 ont permis de sensibiliser le Cameroun, la Libye, la Côte d’Ivoire, etc.

Ainsi, une partie des arriérés de contribution du Cameroun a été payée en 2009, et le reliquat a fait l’objet d’une inscription sur le budget de l’exercice 2010. La
planification du 3ème Congrès de l’Association Vétérinaire Africaine à Yaoundé du 28 au 30 septembre 2009 a permis le montage de ce schéma financier
d’apurement des arriérés de contribution.

Concernant la Libye, ce pays a demandé le relevé d’identité bancaire de l’OIE pour le paiement de ses arriérés de contribution.

Quant à la Côte d’Ivoire, une piste de solution identifiée consiste à planifier l’organisation d’une rencontre internationale portant sur les zoonoses en Côte
d’Ivoire. Ainsi, le paiement des arriérés de contribution pourrait être prévu dans le budget de cette rencontre.

    5.7 Contacts avec les laboratoires de référence et les centres collaborateurs

L’Ecole Inter - Etats des Sciences et Médecine Vétérinaire (EISMV) de Dakar a travaillé, depuis longtemps, avec l’OIE sur la problématique du médicament
vétérinaire. Dans le cadre de cette collaboration, la RR-AF a participé à la réunion de concertation entre les acteurs de la filière du médicament vétérinaire du
Sénégal et le Laboratoire de Contrôle des Médicaments Vétérinaires de l’EISMV de Dakar, le 31 juillet 2009.

En outre, la RR-AF a participé à la conférence préparatoire des Doyens des écoles vétérinaires d’Afrique Australe à Arusha (Tanzanie) en début septembre 2009.

5.8 Questions d’importance croissante pour la Région

Il s’agit des questions suivantes :

  • Les zoonoses, notamment la rage, le charbon bactéridien et la tuberculose ;
  • L’intensification des productions animales autour des grands centres urbains ainsi que les maladies liées à l’intensification de la production (fièvre
    aphteuse, brucellose, tuberculose) ;
  • La problématique de maladies prioritaires ;
  • Le rôle grandissant des Communautés Economiques Régionales (CER), notamment dans les échanges d’animaux et de produits d’origine animale, et
    en conséquence, la collaboration étroite entre l’OIE et les CER.
    5.9 Missions réalisées

Missions effectuées par le Dr Abdoulaye Bouna Niang en 2009

Pays

Départ

Retour

Objet de la Mission

N’Djamena – Tchad

17-Janv-09

23-Janv -09

Préparation avec les Autorités tchadiennes (Premier ministre, Ministre de l’Elevage) de la 18ème Conférence de la Commission Régionale de l’OIE pour l’Afrique à N’Djamena en février 2009

Nairobi – Kenya

23-Jan-09

02-Fév -09

Participation to the GF-TADs meeting at AU-IBAR Headquarters in Nairobi, Kenya from 26th to 30th of January 2009

Paris – France

16-fév-09

20-fév-09

Participation à la réunion de la Commission administrative de l’OIE du 18 au 20 février 2009

N’Djamena – Tchad

21-fév-09

28-fév-09

Participation à la 18ème Conférence de la Commission Régionale de l’OIE pour l’Afrique à N’Djamena du 22 au 26 février 2009

Nairobi – Kenya

06-mars-09

13-mars-09

Participation to the Fourth Steering Committee of the GF-TADs for Africa (SC4) from 09th to 10th of March 2009 and 13th Alive Executive Committee Meeting (11th to 12th March 2009) in AU-IBAR Headquarters, Nairobi, Kenya

Buenos Aires - Argentine

19-mars-09

28-mars-09

Participation à la Conférence internationale de l’OIE sur l’identification et la traçabilité animales, de l’étable à la table, à La Rural, Buenos Aires, Argentine, du 23 au 25 mars 2009

Dakar – Sénégal

03- avril-09

11-avril-09

Rencontre avec les Autorités sénégalaises au sujet de la préparation du séminaire sur la sécurité sanitaire des aliments, rôle de l’OIE, à Dakar, Sénégal

Paris – France

18-mai -09

23-mai-09

Participation au Conseil d’Administration de l’OIE du 21 au 23 mai 2009, à Paris

Paris – France

24-mai-09

31-mai-09

Participation à la 77ème Session générale du Comité International de l’OIE du 24 au 29 mai 2009, à Paris

Nairobi – Kenya

12-juin-09

19-juin-09

Participation in the AU-IBAR Strategic Planing Development Stakeholders Workshop, Nairobi, Kenya, 15 – 17 June 2009

Asuncion - Paraguay

20-juin-09

28-juin-09

Participation to the Global FMD Conference in Asuncion, Paraguay, from 20th to 27th June, 2009

Praia – Cap Vert

09-juillet-09

17-juillet-09

Participation à la réunion de la Commission de la CEDEAO sur la validation technique de projets de règlements portant sur les normes sanitaires, zoo-sanitaires, le laboratoire et le médicament vétérinaire à Praia, Cap Vert, du 13 au 15 juillet 2009

Addis Ababa – Ethiopie

23-juillet-09

27-juillet-09

Participation to the Ethiopian National Celebration Day for the Eradication of Rinderpest from Ethiopia in Addis Ababa on July 25, 2009

Katibougou – Mali

03-août-09

04-août-09

Parrainage de la cérémonie d’ouverture de la 12ème édition de la semaine culturelle organisée par le Comité AEEM de l’IPR/IFRA de Katibougou, le 03 août 2009

Ouagadougou - Burkina

16-août-09

25-août-09

Participation à l’atelier régional de validation du rapport d’étude sur les modèles de gestion des filières prioritaires de l’UEMOA et à la session de formation des acteurs à l’utilisation des modèles, à Ouagadougou, du 17 au 21 août 2009

Arusha – Tanzanie

30-août-09

06-sept-09

Participation to the seminar of Deans of veterinary Faculties and Registrars of the Veterinary Statutory Bodies in Southern Africa, September 2 – 4th, 2009, Arusha, Tanzania

Dakar – Sénégal

17-sept-09

22-sept-09

Participation à l’Assemblée générale de l’Ordre des Vétérinaires du Sénégal du 17 au 22 septembre 2009 à Dakar

Yaoundé - Cameroun

23-sept-09

26-sept-09

Participation à l’atelier de formation sur la sécurité sanitaire des aliments (programme BTSF) à Yaoundé du 24 au 26 septembre 2009

Yaoundé - Cameroun

27-sept-09

02-oct-09

Participation au 3ème Congrès de l’Association des Vétérinaires Africains à Yaoundé du 28 au 30 septembre 2009

Paris – France

09-oct-09

16-oct-09

Participation à la Conférence des Doyens des Ecoles Vétérinaires à Paris du 12 au 14 octobre 2009

Gaborone - Botswana

30-oct-09

06-nov-09

Participation to the SADC Livestock Technical Committee meeting in Gaborone, from 04 to 06 November 2009

Gaborone - Botswqana

07-nov-09

13-nov-09

Participation to the Fourteenth Executive Committee Meeting of the Alive partnership 9th to 11th November 2009, in Gaborone

Missions effectuées par le Dr Yacouba Samaké en 2009

Pays

Départ

Retour

Objet de la mission

Lomé - Togo

24-janv-09

29-jan-09

Participation à la réunion du Comité vétérinaire de l’UEMOA à Lomé du 26 au 29 janvier 2009

Niamey - Niger

30-janv- 09

04-fév- 09

Participation au forum régional sur les perspectives de développement du secteur de l’élevage au Sahel et en Afrique de l’Ouest à Niamey, du 29 janvier au 04 février 2009

Alger - Algérie

06-fév- 09

10-mars- 09

Participation à la 3ème réunion de coordination régionale pour la santé animale pour l’Afrique du Nord à Alger du 08 au 10 février 2009

N’Djamena - Tchad

20-fév-09

28-fév-09

Participation à la 18ème Conférence de la Commission Régionale de l’OIE pour l’Afrique à N’Djamena du 22 au 26 février 2009

Niamey -Niger

09-mars-09

11-mars-09

Préparation de « l’atelier pilote sur le renforcement des réseaux de surveillance épidémiologique des maladies prioritaires » à Niamey, Niger

Paris – France

13-avril-09

18-avril-09

Participation à la formation à l’analyse des écarts identifiés lors du diagnostic à l’aide de l’outil PVS à Paris du 15 au 17 avril 2009

Paris - France

22-mai-09

30-mai-09

Participation à la 77ème Session générale du Comité International de l’OIE, à Paris, du 24 au 29 mai 2009

Douala – Cameroun

14-juin-09

22-juin-09

Participation à l’atelier régional sur l’accord de l’OMC relatif aux mesures sanitaires et phytosanitaires à Douala, Cameroun, du 16 au 19 juin 2009

Ségou – Mali

25-juin-09

25-juin-09

Participation à l’exercice de simulation pour le contrôle de foyers de grippe aviaire hautement pathogène à Ségou, Mali, du 25 au 27 juin 2009

Monrovia - Liberia

08-juillet-09

10-juillet-09

New partnership between Liberia and OIE and planing of the evaluation of the veterinary services with the PVS tool, Monrovia, Liberia, 08 – 10 july 2009

Praia- Cap Vert

11-juillet-09

17-juillet-09

Participation à la réunion de la Commission de la CEDEAO sur la validation technique de projets de règlements portant sur les normes sanitaires, zoo-sanitaires, le laboratoire et le médicament vétérinaire à Praia, Cap Vert, du 13 au 15 juillet 2009

Dakar - Sénégal

30-juillet-09

01-août-09

Participation à la réunion de concertation entre les acteurs de la filière du médicament vétérinaire du Sénégal et le Laboratoire de Contrôle des Médicaments Vétérinaires de l’EISMV de Dakar, le 31 juillet 2009

Yaoundé - Cameroun

09-août-09

17-août-09

Préparation du séminaire de formation sur la sécurité sanitaire des aliments (programme BTSF) à Yaoundé

Yaoundé – Cameroun

19-sept-09

26-sept-09

Participation à l’atelier de formation sur la sécurité sanitaire des aliments (programme BTSF) à Yaoundé du 24 au 26 septembre 2009

Yaoundé – Cameroun

27-sept-09

02-oct-09

Participation au 3ème Congrès de l’Association des Vétérinaires Africains à Yaoundé du 28 au 30 septembre 2009

Paris - France

09-oct-09

16-oct-09

Participation à la Conférence des Doyens des Ecoles Vétérinaires à Paris du 12 au 14 octobre 2009

Tunis - Tunisie

09-nov-09

15-nov-09

Poursuite de la préparation et participation à la formation avancée sur le système mondial d’information sanitaire WAHIS et sur l’interface web de la base de données mondiale WAHID pour les Points focaux chargés de la notification à l’OIE des maladies animales à Tunis du 11 au 13 novembre 2009

Missions effectuées par le Dr Nicolas Denormandie 2009

Pays

Départ

Retour

Objet de la Mission

N’Djamena - Tchad

20-fév-09

01- mars -09

Participation à la 18ème Conférence de la Commission Régionale de l’OIE pour l’Afrique à N’Djamena du 22 au 26 février 2009

Missions effectuées par le Dr Daniel Bourzat 2009

Pays

Départ

Retour

Objet de la Mission

Ségou - Mali

25-juin-09

25- juin -09

Participation à l’exercice de simulation pour le contrôle de foyers de grippe aviaire hautement pathogène à Ségou, Mali, du 25 au 27 juin 2009

Arusha - Tanzanie

30-août-09

03-sept-09

Participation to the seminar of Deans of veterinary Faculties and Registrars of the Veterinary Statutory Bodies in Southern Africa, September 2 – 4th, 2009, Arusha, Tanzania

Yaoundé - Cameroun

20-sept-09

26-sept-09

Participation à l’atelier de formation sur la sécurité sanitaire des aliments (programme BTSF) à Yaoundé du 24 au 26 septembre 2009

Yaoundé - Cameroun

27-sept-09

02-oct-09

Participation au 3ème Congrès de l’Association des Vétérinaires Africains à Yaoundé du 28 au 30 septembre 2009

Dakar - Sénégal

05-oct-09

08-oct-09

Suivi du dossier administratif d’un véhicule personnel

Paris - France

09-oct-09

16-oct-09

Participation à la Conférence des Doyens des Ecoles
Vétérinaires à Paris du 12 au 14 octobre 2009

Accra – Ghana

01-nov-09

07-nov-09

Participation to the regional workshop training « Sanitary and phytosanitary agreement OMC » co-sponsor by OMC, OIE, FAO, 1st to 7th November 2009, in Accra, Ghana

Gaborone - Botswana

08-nov-09

15-nov-09

Participation to the Fourteenth Executive Committee Meeting of the Alive partnership, 9th to 11th November 2009, in Gaborone, Botswana

please wait, patientez...Flag Counter

       
Loading....

(c) OIE / N. Denormandie (2007)

 
 
Représentation Régionale Afrique

BP 2954
Bamako, Mali
Tél. (223) 20 24 60 53
Tél. (223) 20 24 15 83
Télécopie : (223) 20 24 15 83
Télécopie : (223) 20 24 05 78

rr.africa@oie.int

 
 
 

 
(c) 01.10.2008 - 10.10.2013          contactez le webmaster