OIE site principal
                                          

 

Français








https://rr-africa.oie.int/
Copyright © OIE 2015
Organisation Mondiale
de la Santé Animale
Editeur responsable : Dr Y. Samake

 

 

Entebbe, 3 décembre 2015. L'OIE vient de terminer la quatrième dans une série de cours de formation pour les Points Focaux de l'OIE pour les produits vétérinaires. Le séminaire a été organisé dans la ville d’Afrique orientale de Entebbe et a réuni des Délégués et Points Focaux nationaux de l'OIE pour les produits vétérinaires provenant de 30 pays de l'Afrique anglophone et du Moyen-Orient, à savoir l'Afghanistan, l'Angola, Bahreïn, Botswana, Egypte, Érythrée, Éthiopie, Gambie, Ghana, Iran, Iraq, Kenya, Lesotho, Liban, Libéria, Malawi, Maurice, Mozambique, Namibie, Nigéria, Seychelles, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Soudan du Sud, Swaziland, Tanzanie, Zambie, Zimbabwe et le pays hôte: l'Ouganda.


Outre le personnel régional de l'OIE (Beyrouth, Gaborone, Nairobi) et le personnel du siège de l’OIE (Service Scientifique et Technique, Paris) des contributions ont été faites par quatre Centres de Référence de l'OIE pour les produits vétérinaires
(ANSES France, UA-PANVAC Ethiopie, EISMV Sénégal et la FDA des États-Unis), ainsi que des experts régionaux et internationaux invités de la Jordanie, du Kenya, de l'Ouganda et du Royaume-Uni.

Le séminaire a débuté par une séance matinale, principalement dirigée vers les points focaux nouvellement nommés, mais accessible à tous, offrant un aperçu rapide de l'OIE et de ses activités liées aux produits vétérinaires, déjà couverts dans les sessions de formation précédentes. Cela a permis aux points focaux récemment désignés d'être informé adéquatement sur l'OIE et ses principales normes, lignes directrices, leurs termes de référence et les questions relatives aux produits vétérinaires.

La cérémonie d'ouverture a eu lieu en fin de matinée et a été présidée par le Secrétaire d'Etat pour les Industries Animales, S.E. Bright Rwamirama qui a prononcé une allocution d'ouverture, aux côtés des Drs. Ali El-Romeh (OIE Beyrouth), Walter Masiga (OIE Nairobi), Elisabeth Erlacher-Vindel (OIE Paris) et le Dr Nicholas Kauta, Délégué de l'OIE de l'Ouganda et Membre du Conseil de l'OIE.

Photo de groupe prise après la cérémonie d'ouverture.


À partir de cette cérémonie d'ouverture, les sessions ultérieures ont couverts les sujets suivants :

La résistance aux antimicrobiens, y compris le Plan d'Action Mondial de l'OMS (WHO Global Action Plan), les activités Tripartites, et les résolutions respectives. Le pays hôte, l'Ouganda, a fait une présentation sur le projet conjoint OMS - Ouganda, AGISAR, lancé au début de 2015. Des exemplaires du Plan d'Action Mondial ont été remis à tous les participants, ainsi que des affiches de la Semaine mondiale de sensibilisation aux antibiotiques (World Antibiotic Awareness week) qui s’est tenue récemment

La banque de données de l'OIE pour la collecte d’informations sur les antimicrobiens destinés aux animaux, avec un accent particulier sur le remplissage du questionnaire qui a été envoyé à tous les points focaux il y a quelques semaines. Cette session comprenait une session en trois petits groupes de travail pour sensibiliser les points focaux et permettre une bonne compréhension du projet et des exigences du questionnaire.

Les produits anti-parasitaires (principalement contre les helminthes et les protozoaires) ont été identifiés comme des produits ayant un intérêt régional spécifique et ont été discutés en vue du développement de résistance et de la nécessité d'une utilisation prudente. Des appels ont été faits envers l'OIE pour prendre cette catégorie de produits vétérinaires à bord, ainsi que les acaricides contre lesquels la résistance semble être en croissance dans une grande partie de l'Afrique et du Moyen-Orient.

La qualité des produits vétérinaires et la lutte contre les produits de contrefaçon, y compris une mise à jour sur la Coopération internationale sur l'harmonisation des exigences techniques pour l'autorisation des médicaments vétérinaires (VICH), les principes de bonne gouvernance et la législation.

L'après-midi de la deuxième journée a été consacrée à des visites de terrain dans la capitale Kampala, avec une visite à un grossiste pharmaceutique vétérinaire, ERAM (U) Ltd et le laboratoire de contrôle de qualité pharmaceutique de l'Autorité Nationale Pharmaceutique (National Drug Authority ou NDA).

Cette formation a été financée par le Fonds Mondial de l’OIE pour la santé et le bien-être animal, à travers des subventions de la Commission Européenne (projet VETGOV) et de la République de l'Italie, avec le soutien financier de la République de l'Ouganda. La prochaine formation est prévue pour les pays africains francophones, et se tiendra à Dakar, au Sénégal, du 21 – 23 mars 2016     Toutes les photos © P. Bastiaensen (oie) 2015, sauf mention contraire.


Le point focal de l'OIE pour les produits vétérinaires du Zimbabwe, le Dr William Wekwete.

 

 

 

 

 

Flag Counter 

     
 

 

Téléchargez les presentations (tous en Anglais)



Le point focal de l'OIE pour les produits vétérinaires de Maurice, le
Dr Pitambarsing 'Raja' Beeharry. Photo (c) oie (2015)

Deux Délégués de l'OIE présents à la formation, Erythrée (à gauche) et la Gambie (à droite), les Drs. Yonas Woldu et Duto Sainy Fofana, respectivement.

Allocution d'ouverture par le Secrétaire-d'Etat pour les Industries Animales, S.E. Bright Rwamirama



Dr Bettye Walters du Centre Collaboratuer de l'OIE pour les programmes de régulation de médicaments vétérinaires au Centre de Produits Vétérinaires (CVM) de l'agence Américaine
FDA.



Le point focal de l'OIE pour les produits vétérinaires du Nigeria,
Dr Dooshima Kwange.

Session en groupes de travail : simulation d'analyse de statistiques de ventes.

Toutes les photos © P. Bastiaensen (oie) 2015, sauf mention contraire.