Kuala Lumpur, Malaisie

3ème Conférence mondiale sur le bien-être animal (Kuala Lumpur)

Sur les 270 participants à cette troisième conférence globale sur le bien-être animal, 22 représentaient le continent africain. Parmi eux quelques délégués de l’OIE mais aussi des points focaux pour le bien être animal et quelques représentants d’ONG spécialisées sur le sujet de la Conférence.

 

Le Ministre de l’agriculture et des industries agroalimentaires salue le Dr Florência Cipriano, Adjointe au Représentant Régional de l’OIE pour l’Afrique.
Crédit photo © Daniel Bourzat (oie) 2012.

Parmi les nombreuses excellentes présentations sur le sujet il faut signaler la déclaration de principe en ouverture de la conférence délivrée par SAS, la Princesse Haya, Ambassadrice de bonne volonté de l’OIE et la parole d’ouverture officielle délivré par son excellence Le Ministre de l’agriculture et des industries agroalimentaires.

L’intervention sur les normes OIE comme plateforme pour développer la législation européenne, du Dr Andrea Gavinelli de DG SANCO de l’EU a été particulièrement suivi.

Le support de l’ONG ‘Société Mondiale pour la Protection des Animaux’ à l’OIE pour l’amélioration du bien-être animal a été remarqué de même que l’intervention du Dr Judy Mac Arthur Clark du Royaume Uni sur l’intérêt des animaux pour la recherche et l’éducation et leur bien-être.

Plusieurs exposés ont traité des expériences nationales sur les conditions de transport par mer, terre et air ainsi que sur le contrôle des populations de chiens errants et sur l’abattage des animaux pour raisons sanitaires.

L’exposé des Dr Abdul Rahman et Prof. Hassan Aidaros sur le rôle des services vétérinaires et des autorités religieuses islamiques pour l’amélioration du bien-être animal et des conditions d’abattage rituel a été particulièrement discuté.

Enfin la prise en compte du bien-être animal dans les cursus de formation vétérinaire et la nécessité de renforcer les recherches fondamentales et appliquées ont été exposées et reprises dans les groupes de travail qui ont conduit à l’élaboration de recommandations de la conférence. Enfin une note particulière sur l’organisation exemplaire de cette conférence par les services vétérinaires malaisien. Les recommandations et conclusions de la conférence seront disponibles sur le site de l’OIE très bientôt.

 

En savoir plus …

Dre Marosi Molomo (groupe de travail OIE sur le bien être animal)
et Dre Florência Cipriano (OIE Bamako) au cours de la conférence.
Crédit photo © Daniel Bourzat (oie) 2012.

Partagez cet article