Tunis, Tunisie

9ème réunion du Comité Permanent Conjoint du REMESA

La 9ème réunion du Comité Permanent Conjoint (CPC) du réseau méditerranéen de santé animale (REMESA) s’est tenue à La Tunis (Tunisie) les 3 et 4 novembre 2014. La réunion a regroupé 30 participants y compris les CVO des pays membres du REMESA, les représentants des organisations internationales et regionales ainsi que des experts des laboratoires de référence (CE, UMA, OIE, FAO, ANSES, CIRAD, EuFMD, EFSA et IZSLER Brescia).

De gauche à droite: Dr Monique Eloit (Directrice générale adjointe de l’OIE), Dr Nemine Lemrabott (Mauritanie; co-présidence du REMESA 2014), Son Excellence Mr. Lassaad Lachaal, Ministre tunisien de l’Agriculture, Dr Anthony Gruppetta (Malte; co-présidence du REMESA 2014), Dr Benoit Horemans (représentant de la FAO à Tunis et coordinateur FAO/SNE)

Le CPC était co-présidé par Malte et la Mauritanie (qui assurent la co-présidence du REMESA pour 2014). La réunion a été inaugurée officiellement par son Excellence Mr. Lassaad Lachaal, ministre tunisien de l’agriculture, accompagné du Dr Monique Eloit (Directrice générale adjointe de l’OIE) et du Dr Benoit Horemans (représentant FAO Tunis et coordinateur FAO/SNE).

Le ministre tunisien a souligné l’importance du rôle de la plateforme REMESA comme réseau essentiel où s’échangent et se partagent les informations entre les pays pour répondre efficacement aux défis auxquels ils sont confrontés dans le bassin méditerranéen, dans les domaines de la santé animale et de la santé publique.

L’ordre du jour de la réunion a porté principalement sur les pathologies prioritaires identifiées par le réseau, telles que la fièvre aphteuse, la peste des petits ruminants, la rage et la fièvre de la vallée du Rift, ainsi que la mise en place d’une banque de vaccins.

Le Dr Monique Eloit a présenté le modèle de banque de vaccins (un outil novateur de l’OIE) déjà mis en œuvre par l’OIE dans d’autres régions. Au travers de cette expérience positive, et après avoir détaillé les avantages attendus pour les pays bénéficiaires, l’OIE a proposé de développer un tel outil pour les pays du bassin méditerranéen concernés actuellement par une résurgence de fièvre aphteuse. Dans ce contexte – et parmi les conclusions majeures de la réunion – il faut mentionner qu’une résolution a été approuvée par tous les participants au 9ème CPC-REMESA avec l’objectif de confier à l’OIE la mise en œuvre d’une banque régionale de vaccin pour la fièvre aphteuse.

En 2015, la Grèce et l’Algeria assureront la présidence du REMESA

Plus d'informations sur les réunions précédentes :

La Valette, Malte

8ème réunion du Comité Permanent conjoint du REMESA

28/03/2014
Lecture recommandée
Partagez cet article