Gaborone, Botswana

Accord de jumelage OIE sur la PPCB entre le BNVL et l’IZS clôturé

Gaborone, 7 septembre 2010. Le premier accord de jumelage OIE entre laboratoires à avoir été lancé sur le continent africain, approuvé en avril 2008, a été officiellement clôturé ce 7 septembre à Gaborone, au Botswana. L’accord de jumelage entre le Laboratoire National Vétérinaire du Botswana (BNVL) à Gaborone d’une part et le Laboratoire de Référence d’OIE sur la Péri-Pneumonie Contagieuse Bovine, l’Istituto Zooprofilattico Sperimentale dell’Abruzzo e del Molise ‘G. Caporale’ de Téramo (Italie) d’autre part, a abouti au cours des deux dernières années, à des échanges fructueux d’experts et d’expertise sur le diagnostic de la PPCB.

 

Le Professeur Vincenzo Caporale en visite au Botswana. Photo © P. Bastiaensen (oie) 2010

La réunion de clôture a été suivie par le personnel des deux laboratoires ‘parent’ et ‘candidat’, du personnel des laboratoires de référence nationale en Namibie (Windhoek), l’Afrique du Sud (Potchefstroom) et la Zambie (Lusaka), le personnel des services vétérinaires du Botswana et les représentants de l’OIE. L’invité de l’honneur était le Professeur Vincenzo Caporale, Directeur du Laboratoire de Référence à Téramo mentionné ci-dessus et Président de la Commission des Normes Biologiques de l’OIE depuis mai 2009. Le Prof. Caporale a insisté sur le fait que la fin de l’accord de jumelage ne signifie pas la fin des rapports entre les deux établissements, mais le début d’un effort coopératif à long terme, visant à aider dans le diagnostic fiable de la PPCB en Afrique australe et au delà. On s’attend à ce que le BNVL soumettra une demande de reconnaisance comme Laboratoire de Référence OIE pour la PPCB dans un avenir proche, avec probablement Dre. C. Marobela – Raborokgwe en tant qu’expert désigné.

Crédit photos © P. Bastiaensen (oie) 2010

Partagez cet article