Accra, Ghana

Décès du Dr Philip Salia (25.12)

Philip Salia

Dr Philip Kwame Bavy Salia est né à Tarkwa, au Ghana le 11 mai 1956. Il a fréquenté le Collège St John, à Sekondi et ensuite l’école secondaire St Louis à Kumasi avant d’être admis à l’Université de Sciences et de Technologie Kwame Nkrumah pour une licence en biochimie. Son amour pour la médecine vétérinaire l’a conduit à abandonner cette formation en biochimie à l’Université après un an et partir pour l’Union Soviétique en 1976 pour étudier la médecine vétérinaire.

Ses études ont été couronnées de succès avec un diplôme vétérinaire octroyé en 1983. Il est ensuite rentré au Ghana où il a été affecté au Collège Vétérinaire de Pong-Tamalé, chargé de la formation de professionnels en santé animale de niveau intermédiaire.

Sa soif d’excellence académique l’a amené à poursuivre dès 1984 des études de troisième cycle (maitrise) en épidémiologie et économie vétérinaires à l’Université de Reading, au Royaume-Uni. Par ailleurs, entre 1987 -1990, il a repris des cours de statistiques en matière de santé animale et de gestion de l’information sur l’élevage à l’Université de Reading, (Royaume-Uni).

Après avoir servi à Pong-Tamalé pendant 21 ans, il a été nommé Directeur Départemental de l’Agriculture du Département du Wa-Oriential dans la Région du Nord-Ouest de 2004 à 2007. En 2008, lorsque le poste d’Inspecteur Vétérinaire Régional pour la Région du Nord-Ouest est devenu vacant, le Dr. Salia a été nommé à ce poste pour superviser les activités vétérinaires dans cette région.

En 2011, il a été transféré à la Direction des Services Vétérinaires à Accra où il a gravi les différentes étages de la hiérarchie pour devenir Directeur National des Services Vétérinaires en décembre 2012. Il a contribué à la réussite du programme pilote PPR-VSPA, co-financé par la Fondation Bill et Melinda Gates, l’OIE et le Ghana.

Malgré une santé défaillante, il a fait de son mieux pour imposer sa vision pour les activités vétérinaires au Ghana. Il est décédé le 25 Décembre 2014.

L’OIE présente ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses collègues.

Partagez cet article