Le Cap, Afrique du Sud

Enseignement vétérinaire en Afrique australe (III) équilibrer l'offre et la demande (Le Cap)

Cape Town, 11 Octobre 2011. Les doyens des facultés et écoles de médicine ou sciences vétérinaires de l’Afrique australe et orientale se sont rencontrés pour la troisième fois depuis 2009, en marge du Congrès Vétérinaire Mondial de Cape Town, en Afrique du Sud. La première journée de la réunion a permis de faire avancer l’agenda des doyens en ce qui concerne la qualité et la quantité de vétérinaires à diplômer dans les années à venir.

 

Prof. John Munene, Doyen de la Faculté de Médecine Vétérinaire de l’Université de Nairobi au Kenya. Crédit photo © P. Bastiaensen (oie) 2011

Des thématiques telles que le libre accès de vétérinaires de la sous-région à l’exercice de la profession dans d’autres pays de la sous-région, les compétences du jour 1, les audits internes et externes, le programme de jumelage et les nouvelles technologies en matière d’enseignement universitaire ont passé la revue. Cette réunion, financièrement supportée par l’OIE depuis 2009, a réuni des doyens de l’Afrique du Sud, l’Angola, du Kenya, le Mozambique, l’Ouganda, de la Tanzanie, de la Zambie et du Zimbabwe. Le deuxième jour de la réunion a été consacré aux consultations avec les représentants des Organismes Statutaires Vétérinaires (ordres de médecins vétérinaires) de l’Afrique du Sud, du Kenya, du Lesotho, du Malawi, de l’ile Maurice, de la Namibie, de la Tanzanie, de la Zambie et du Zimbabwe. Les discussions ont mené sur l’articulation entre les qualifications des vétérinaires diplômés par les universités d’une part et les exigences des ordres vétérinaires d’autre part.

La prochaine réunion conjointe aura lieu au Kenya en avril 2012, à l’occasion des célébrations du cinquantenaire de la Faculté de Médecine Vétérinaire de l’Université de Nairobi au Kenya.

 

Crédit photos © P. Bastiaensen (oie) 2011

Partagez cet article