Onderstepoort, Afrique du Sud

Gagnante du concours lié au sondage pour le site web Afrique

Anita Michel

La Prof. Anita Michel avec son nouveau iPad : félicitations !

Vous vous souvenez peut-être que début mai, la Représentation Régionale de l’OIE pour l’Afrique avait lancé un sondage électronique pour les Délégués de l’OIE, les Points Focaux, les Membres des différentes Commissions (groupes ad hoc et groupes de travail inclus), Experts Désignés des Laboratoires de Référence et Points de Contact des Centres Collaborateurs en Afrique, ainsi que tout autre visiteur du site web de l’OIE Afrique, afin de prendre connaissance de leur appréciation (ou de leur mécontentement) avec le format actuel du site web de l’OIE pour la région Afrique, en vue de la refonte du site en 2018.

Le sondage, disponible en Français et en Anglais a été clôturé le 30 juin 2017, auquel moment 140 personnes avaient rempli le questionnaire.

Sur les 140 soumissions, 45% ont été remplies en Français et 55% en Anglais. Des réponses ont été reçues de 40 pays Africains différents et quelques (3) pays non-Africains (France, Mexique et Royaume-Uni). La plupart des réponses ont été soumises à partir de la République d’Afrique du Sud et la plupart des soumissions (29%) ont été faites par le personnel de services vétérinaires publics.

La participation à l’enquête a été encouragée par un prix, une tablette Apple iPad, qui a été remporté le 19 juillet 2017 (lors d’un tirage organisé au cours de la formation de l’OIE sur les procédures de validation par l’OIE de programmes officiels de lutte contre la fièvre aphteuse et / ou la peste des petits ruminants), à Kigali, au Rwanda, par la Prof. Anita Michel, Experte faune sauvage de l’OIE et Responsable du Centre Collaborateur de l’OIE pour la Formation en santé et gestion intégrées du bétail et de la faune, à Pretoria, en Afrique du Sud.

Les résultats de cette enquête seront intégrés à des enquêtes internes antérieures et serviront de base au développement du nouveau site web de l’OIE Afrique en 2018, à la satisfaction – nous l’espérons – de tout et chacun.

Partagez cet article