Arusha, Tanzanie

Formation OIE Points Focaux Faune Sauvage (Arusha) Cycle I (Anglais)

Dans le cadre de la formation continue des points focaux de l'OIE, un séminaire conjoint pour les points focaux faune sauvage des pays Africains anglophones et des pays du Moyen-Orient a été organisé à Arusha, Tanzanie, du 16 au 19 mars 2010.

Lors de la 76e Session Générale de l’OIE en mai 2008, le Comité International de l’OIE a réitéré l’importance des points focaux pour la notification des maladies animales et a demandé aux Délégués de désigner des points focaux supplémentaires pour: la faune sauvage, les produits vétérinaires, la sécurité sanitaire des aliments d’origine animale, le bien-être des animaux et les animaux aquatiques.

Les points focaux de l’OIE, nommés par les Délégués de l’OIE et agissant sous leur supervision, sont un mécanisme important permettant aux pays de s’acquitter de leurs obligations envers l’OIE et de renforcer la communication et la collaboration entre les Membres de l’OIE d’une part et l’OIE d’autre part.

Ce séminaire était organisé par la Représentation Sous-Régionale de l’OIE pour l’Afrique australe à Gaborone, Botswana, en étroite collaboration avec la Représentation Régionale de l’OIE pour l’Afrique à Bamako, Mali, la Représentation Régionale de l’OIE pour le Moyen-Orient à Beyrouth, Liban, le Siège de l’OIE à Paris (France), le Centre Collaborateur de l’OIE pour la formation en santé et gestion intégrées de l’élevage et de la faune sauvage, basé au Département des Maladies Tropicales Vétérinaires de la Faculté des Sciences Vétérinaires, Pretoria, Afrique du Sud et le Centre Collaborateur de l’OIE pour la surveillance des maladies des espèces sauvages – surveillance, épidémiologie et gestion, basé au Centre canadien coopératif de la santé de la faune sauvage (Canadian Cooperative Wildlife Health Centre).

En ce qui concerne les participants africains, ce séminaire a été organisé avec le soutien financier de la Direction Générale de la Santé et des Consommateurs de la Commission Européenne (DG-SANCO) dans le cadre du programme “Une meilleure formation pour des aliments plus sûrs” (BTSF) pour l’Afrique.

Conformément aux mandats globaux de l’OIE, ce séminaire de formation visait à fournir aux points focaux de l’OIE pour la faune sauvage les informations, les mises à jour et les compétences nécessaires pour mieux assumer leurs responsabilités et obligations envers leurs Délégués nationaux de l’OIE dans leurs pays respectifs et ainsi renforcer l’interaction avec l’OIE, et en particulier d’assurer une notification adéquate des maladies de la faune à l’OIE.

Les points focaux de l’OIE pour la faune sauvage de 21 pays d’Afrique et de 9 pays du Moyen-Orient ont participé à ce séminaire: Afrique du Sud, Angola, Botswana, Érythrée, Éthiopie, Gambie, Ghana, Kenya, Lesotho, Malawi, Mozambique, Namibie, Nigéria, Ouganda, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Swaziland, Tanzanie, Zambie, Zimbabwe, ainsi que Bahreïn, Chypre, Jordanie, Liban, Oman, les Territoires Autonomes Palestiniens, Qatar, Syrie et Yémen.

Le séminaire de formation a abordé les domaines suivants:

  • Mandat des points focaux nationaux pour la faune;
  • Collecte et soumission d’informations sur les maladies de la faune;
  • Surveillance des maladies;
  • Rapportage à travers le système WAHIS-Wild;
  • Principes de base de la collecte et de la soumission des échantillons;
  • Collecte et gestion des données;
  • Interventions de lutte contre les maladies liées à l’interface faune – bétail;
  • Appréciation de l’interdépendance de la santé et de la production de la faune sauvage et du bétail, ainsi que de la santé humaine;
  • Protocoles et tests de diagnostic.

Le séminaire était interactif, en partie animé par les Centres Collaborateurs de l’OIE de l’Afrique du Sud et du Canada, et des séances de petits groupes de travail intégrés travaillant sur des exemples pratiques.

Au cours de la semaine, une visite du Parc National de Tarangire a été organisée. Ce fut l’occasion de mettre en évidence certains des aspects qui ont été discutés lors de ce séminaire de formation et qui pourraient être utilisés dans la planification des programmes nationaux de surveillance.

Ce séminaire de formation pour les points focaux de l’OIE pour la faune sauvage a également souligné la nécessité d’une meilleure mise en réseau au niveau national et régional.

Toutes les photos (c) P. Bastiaensen (oie) 2010,  sauf mention contraire. 

Téléchargez le rapport (en Anglais) :

Liens réseaux sociaux

FLICKR
PHOTOS DE L EVENEMENT

Album photo Flickr

Lecture recommandée
Paris, France

Le Directeur-Général de l'OIE s'exprime sur la faune sauvage (éditorial)

1/09/2008
Lecture recommandée
Partagez cet article