Combattre l’ antibio - résistance

Cette montée de l’antibio-résistance est évitable par un usage responsable et prudent, un meilleur contrôle des autorisations, des importations et de la distribution de ces antibiotiques, en particulier à travers un meilleur contrôle de la profession vétérinaire. La lutte contre le trafic de faux produits et de contrefaçons, combinée avec une priorisation d’une sélection d’antibiotiques pour un usage exclusivement vétérinaire, demeurent essentielles. Les antibiotiques ne sont pas les produits ordinaires et leur administration aux animaux devrait être faite par des professionnels vétérinaires ayant bénéficié d’une formation considérable en matière de traitements des animaux.

Les services vétérinaires délivrent une alimentation plus saine à l’humanité

Des normes et lignes directrices internationales sur les antibiotiques chez les animaux et de leurs résidus dans les produits animaux, y compris des poissons et autres espèces aquatiques, sont disponibles au niveau de l’Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE) et la Commission FAO – OMS du Codex Alimentarius.