Bangkok, Thailande

4ème Conférence mondiale de l'OIE sur l'enseignement vétérinaire (Bangkok)

La conférence de l'OIE sur l'enseignement vétérinaire (Bangkok) se penche sur les nouvelles méthodes en-ligne d'enseignement en médecine vétérinaire

La quatrième Conférence Mondiale de l’OIE sur l’Enseignement Vétérinaire a eu lieu à l’Hôtel Dusit Thani de Bangkok, en Thaïlande du 22 au 24 juin 2016. Un total de 390 participants, comprenant les Directeurs des Services Vétérinaires (Délégués de l’OIE), les doyens et directeurs des bureaux des Etablissements d’Enseignement Vétérinaire (EEV), professeurs d’universités, professionnels vétérinaires et membres du personnel des organisations internationales, venus de 90 pays membres de l’OIE ont assisté à la conférence. Parmi ceux-ci, il y avait 23 pays africains, à savoir: l’Afrique du Sud, l’Algérie, le Botswana, la République Démocratique du Congo, la République du Congo, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, l’Ethiopie, le Ghana, la Guinée, le Kenya, le Mali, le Maroc, la Namibie, le Nigeria, l’Ouganda, le Sénégal, le Soudan, le Tchad, le Togo, la Tunisie, la Zambie et le Zimbabwe.

Le Président de l’Assemblée Mondiale des Délégués de l’OIE, le Dr. Botlhe Michael Modisane (Afrique du Sud).
Photo (c) Unité de communication (oie) 2016

La conférence, organisée par l’OIE en collaboration avec le Gouvernement de la Thaïlande, a été soutenu financièrement par l’Union Européenne (UE), le Gouvernement du Royaume-Uni, le Gouvernement du Canada, l’école vétérinaire de l’Université de l’Etat de Kansas (Etats-Unis), l’école vétérinaire de l’Université Tufts (Etats-Unis); l’association des écoles américaines de médicine vétérinaire (Association of American Veterinary Medical Colleges, AAVMC) et le Ministère de l’Agriculture et des Coopératives de la Thaïlande.

Le thème de la conférence était «Apprendre aujourd’hui pour préserver notre avenir» et avait comme objectif global de renforcer l’enseignement vétérinaire mondial pour l’amélioration durable des composantes du secteur public et du secteur privé des Services Vétérinaires. Elle a été présidée par le Dr Michael Botlhe Modisane, le Président de l’Assemblée Mondiale des Délégués de l’OIE et Délégué OIE pour l’Afrique du Sud, la Dre Monique Eloit, la Directrice-générale de l’OIE et le Dr Ayuth Harintraranon, le Directeur-général du Département du Développement de l’Elevage de la Thaïlande. La conférence a été officiellement ouverte par S.E. Petipong Pungbun Na Ayudhya, le Ministre Thailandais de l’Agriculture et des Coopératives.

La conférence a été structurée autour de quatre sessions principales:

  1. Enseignement vétérinaire : avancées mondiales , portant sur l’enseignement vétérinaire par rapport au processus PVS, l’évaluation des accords de jumelages entre EEV, la vision de la Commission Européenne en matière de soutien aux étudiants en médecine vétérinaire et un aperçu mondial de l’état de l’enseignement vétérinaire;
  2. Quelles aides pour faire appliquer les compétences minimales attendues des jeunes vétérinaires diplômés et le modèle de cursus de formation initiale vétérinaire au niveau des EEV portant sur les mécanismes d’accréditation de EEV au niveau mondial et l’état des lieux en matière de développement d’organismes d’accréditation nationales et régionales en Asie, les défis de l’accréditation, et la collaboration entre les autorités vétérinaires et les ordres vétérinaires dans la mise en œuvre des normes et des lignes directrices de l’OIE;
  3. Développement de l’acquisition d’autres compétentes importantes, telles que l’encadrement, les techniques de communication, les sciences économiques et la formation continue , portant sur l’économie de la production animale, la communication et le plaidoyer à mener auprès des parties prenantes sur les dimensions économiques et politiques des mesures de police sanitaire, le leadership vétérinaire, l’enseignement vétérinaire et l’éthique professionnelle vétérinaire, la communication des risques, le rôle actuel et futur de l’Association Vétérinaire Mondiale (AVM) en matière d’éducation continue pour les vétérinaires;
  4. les meilleures pratiques d’apprentissage à l’ère de la société de l’information portant sur ce que les étudiants veulent apprendre, de nouvelles méthodes pédagogiques, la formation en-ligne, la formation des enseignants des EEV et l’enseignement du concept « Une Seule Santé » (One Health). Toutes les sessions ont été complétées par des discussions de groupe.

Après trois jours de discussions fructueuses, la conférence a fait des recommandations aux autorités vétérinaires des pays membres de l’OIE et à l’OIE même. Ceux-ci ont été distribués aux participants pour contributions finales et seront publiées sur ce site très bientôt.

Plus d'informations :

Foz do Iguaço, Brésil

3ème Conférence mondiale de l’OIE sur l’enseignement vétérinaire et le rôle des organismes statutaires vétérinaires.

6/01/2014
Lecture recommandée
Partagez cet article