Pretoria, Afrique du Sud

La République d'Afrique du Sud interdit la phénylbutazone comme médicament vétérinaire

L’Association vétérinaire sud-africaine ( SAVA ) a annoncé que la loi sur les médicaments et substances associées de 1965 ( Loi 101 de 1965 ) a été modifiée et que la phénylbutazone a été déclarée une substance interdite pour usage en Afrique du Sud. Cette décision du Ministre de la Santé a été prise conformément à la recommandation du Conseil de Contrôle des Médicaments.

Des populations de plusieurs espèces de vautours Gyps sur le sous-continent indien se sont effondrées depuis le début des années 1990 et sont maintenant à risque élevé d’extinction ; le même phénomène semble avoir lieu dans d’autres parties du monde.

Les charognards, en particulier les vautours, sont des oiseaux parmi les plus important pour l’écosystème (mais largement méconnu du public). De par leur nutrition, les vautours sont hautement spécialisés pour disposer rapidement de grandes carcasses, jouant ainsi un rôle essentiel dans le cycle des nutrients, entraînant d’autres charognards de carcasses et réduisant ainsi le risque de contamination par des agents pathogènes en consommant rapidement les carcasses en décomposition. L’usage vétérinaire du diclofénac et d’autres médicaments anti-inflammatoires non – stéroïdiens , parmi lesquels la phénylbutazone , est une cause majeure de l’effondrement de ces populations. Les vautours sont exposés aux produits quand ils consomment des carcasses de bétail qui ont été traités avec le médicament peu de temps avant la mort. Le diclofénac, la phénylbutazone et d’autres médicaments anti-inflammatoires non – stéroïdiens à usage vétérinaire ( carprofen , flunixine , ibuprofène ) sont toujours autorisés et utilisés dans de nombreuses régions du monde, notamment en Afrique australe et en Amérique du Sud.

Sources : (1) SAVA , (2) Richard Cuthbert, Jemima Parry-Jones, Rhys E Green and Deborah J Pain. 2007. NSAIDs and scavenging birds : potential impacts beyond Asia’s critically endangered vulture. Biol Lett. Feb 22, 2007; 3(1): 90–93. (3) http://www.africanraptors.org/

Partagez cet article