Harare, Zimbabwe

Zimbabwe : Décès du Dr Stuart Hargreaves (28.08)

Stuart Hargreaves

Dr Stuart Hargreaves, Délégué de l’OIE pour le Zimbabwe et Directeur Principal au Ministère Zimbabwéen de l’Agriculture, de la Mécanisation et le Développement de l’Irrigation, est décédé à l’âge de 66 ans à Harare ce mardi matin, après une longue maladie causée par une insuffisance rénale, diagnostiqué pour la première fois au début de 2010.

Peu d’individus ont autant contribué à la gestion de la santé animale en Afrique australe, le Zimbabwe particulièrement, que Stuart Hargreaves.

 

Dr Stuart Hargreaves, Délégué de l’OIE pour le Zimbabwe et Directeur Principal au Ministère Zimbabwéen de l’Agriculture, de la Mécanisation et le Développement de l’Irrigation Crédit photo(c) Gillian Dal, 2008

Sa vie entière a été consacrée à la lutte contre les principales maladies animales telles que la fièvre aphteuse, la rage et le charbon bactéridien. Son dévouement à cette cause a été largement reconnu au Zimbabwe (où il était bien connu et apprécié, même par le grand public ‒ remarquable pour un vétérinaire du secteur public), ainsi qu’en Afrique australe de manière générale. L’expertise de Stuart était également appréciée à l’étranger, tel qu’illustré par son élection comme Président de la Commission Régionale de l’OIE pour l’Afrique (1995-1997) et comme Membre de la Commission du Code Terrestre de l’OIE à laquelle il a été successivement réélu pour un mandat de 3 ans depuis l’an 2000. Tous ceux qui le connaissaient étaient impressionnés par ses connaissances, son engagement et son dévouement à l’amélioration de la santé animale, notamment en Afrique australe.

Stuart Kenneth Hargreaves (1946) a présidé et servi dans de nombreux comités nationaux, régionaux et internationaux. Il a été le récipient de plusieurs prix pour les normes élevés qu’il s’était fixé et pour les résultats qu’il avait obtenu dans le domaine agricole et vétérinaire. Une de ces reconnaissances était la Médaille du Mérit de l’OIE qui lui a été octroyé en 2011.

De par ce qui précède, on pourrait conclure que Stuart était un individu plutôt sérieux, mais rien n’est moins vrai ! En particulier au début de sa vie profesionnelle, Stuart a fait l’objet de merveilleuses histoires qui ont pu divertir bon nombre d’entre nous pendant des années. De nombreuses histoires impliquaient sa Jaguar E-type rouge. Son grand attribut était de raconter des aventures hilarantes où lui-même était le culot de la blague ; la vie et l’âme de nombreuses rencontres. Il était aussi un sportif accompli qui jouait au rugby pour les moins-19 de Natal pendant ses études à l’Université de Pietermaritzburg, en Afrique du Sud. Stu n’a jamais perdu cet intérêt pour le rugby.

Un des traits les plus attachants de Stuart fut sa loyauté et son dévouement à ses convictions, ses amis et ses collègues. Un exemple est le fait qu’il portait (apparamment) toujours la cravatte de son ancien lycée (Prince Edward, Harare) – il était extrêmement fier de son école. Il ne surprendra donc personne que Stuart avait un énorme cercle d’amis, aussi bien en Afrique qu’ailleurs dans le monde.

Après des études à l’Université de Natal, Stuart a obtenu son diplôme de vétérinaire à Onderstepoort (Afrique du Sud) en 1970. Par la suite, il a consacré sa carrière au Ministère de l’Agriculture du Zimbabwe, au départ comme agent vétérinaire de terrain, inspecteur vétérinaire provincial (1971-1983), Directeur adjoint (1983-1988) et Directeur (1988-2002) avant d’être promu Directeur Principal de l’Elevage et des Services V étérinaires (de 2002 à ce jour).

Sa vie a été une vie bien vécue. Nos condoléances s’adressent à son épouse Shirley-Ann et son fils Ross

 

Partagez cet article