Bamako, Mali

Le Dr Bachir Souley Kouato rejoint la Représentation de Bamako en tant que Coordonnateur Régional du Projet P3V

Dr Bachir Souley Kouato a officiellement rejoint la Représentation Régionale de l’OIE pour l’Afrique, le 1 octobre 2020 en tant que Coordonnateur Technique Régional du Projet «Professionnalisation des Para-professionnels Vétérinaires» (P3V).

Cette position a été rendue possible avec le concours de l’Agence Française de Développement (AFD) qui finance ce projet, visant à améliorer l’accès à des services vétérinaires de qualité pour les éleveurs des pays francophones de l’Afrique de l’Ouest, par le biais de la formation des para-professionnels vétérinaires ou PPV.

Bachir est diplômé de l’Ecole Inter Etats des Sciences et Médecine Vétérinaire (EISMV) de Dakar (Sénégal) et est titulaire d’un Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) en Biologie Animale de l’Université de Dakar (Sénégal).

Sur le plan professionnel, il a travaillé essentiellement dans le secteur public au Niger, notamment, à la Faculté d’Agronomie de l’Université de Niamey en tant qu’appelé du service civique national et cumulativement enseignant à l’Institut Pratique du Développement Rural et ensuite recruté en tant que docteur vétérinaire au Ministère de l’Elevage du Niger. Il fut aussi consultant dans certaines ONG de développement rural.

Il a en outre poursuivi ses études pour obtenir le Diplôme de Master of Science (MSc) en Santé Animale Tropicale de l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers (Belgique). Quelques années plus tard, Dr Kouato a effectué son Doctorat en Sciences vétérinaires (PhD) de l’Université de Liège (Belgique).

Dr Souley Kouato en tant que Chargé de Recherche en Biologie et Santé animales du CAMES (Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur) est l’un des spécialistes en santé animale de son pays. A l’Institut National de la Recherche Agronomique du Niger (INRAN) il a assumé diverses responsabilités dans la gestion des projets de recherche-développement, particulièrement en santé animale.

Ainsi, il nourrit l’ambition d’offrir ses compétences scientifiques et techniques et son expérience au service du développement de l’élevage en général et en particulier de l’amélioration de la santé animale à travers entre autres le renforcement de capacités en particulier la formation des différents acteurs de l’élevage, y compris les para-professionnels vétérinaires en Afrique. Il peut être contacté à [email protected]

Partagez cet article