Nairobi, Kenya

Le Dr. Masiga dit “kwa heri” (au revoir) à l’OIE, une carrière exemplaire en santé animale en Afrique qui a débutée il y a 50 ans, prend fin.

Le Dr. Masiga dit “kwa heri” (au revoir) à l’OIE, une carrière exemplaire en santé animale en Afrique qui a débutée il y a 50 ans, prend fin.

Le Dr. Walter Masiga au cours de son allocution d’adieux

 

Le Dr. Walter N. Masiga, premier Représentant Sous-Régional de l’OIE pour la région de l’Afrique orientale, avait pris ses nouvelles fonctions le 1er janvier 2010 à Nairobi, au Kenya. Ses responsabilités couvraient les 12 Pays Membres de l’OIE à l’époque, ainsi que la liaison avec les Secrétariats de l’UA-BIRA, IGAD et EAC sur les questions de santé animale, de bien-être animal et de zoonoses. Entre-temps, cette couverture s’est étendue au Sud-Soudan et au Secrétariat de la Commission de l’Océan Indien (COI).

Dr Masiga, de nationalité kenyane, a obtenu son diplôme de baccalauréat en sciences vétérinaires (BVSc) de la part de l’Université de l’Afrique de l’Est en 1967. Il a commencé sa carrière en médecine vétérinaire au sein de l’ Organisation de Recherche Vétérinaire de l’Afrique Orientale (EAVRO). En 1969, il a obtenu un diplôme d’études supérieures en bactériologie (Dip. Bact) de l’École d’Hygiène et de Médecine Tropicale de Londres, suivi d’un doctorat (PhD) de l’Université de Nairobi en 1973, avec spécialisation dans le domaine de la péripneumonie contagieuse bovine (PPCB).

Au cours de sa carrière, le Dr Masiga est devenu d’abord Chercheur, en passant par le poste de Chercheur Principal Vétérinaire de l’EAVRO, pour devenir ensuite Directeur et Chercheur Principal du Département de Recherches Vétérinaires de l’ Institut Kenyan de Recherche Agricole (KARI). En 1985, il a rejoint l’ Organisation d’Unité Africaine (OUA) – aujourd’hui Union Africaine (UA) – où il a été Directeur du Bureau Interafricain des Ressources Animales (UA-BIRA) et Chef de Mission Diplomatique de l’UA au Kenya de 1985 à 2000.

La contribution du Dr Masiga à la science et au développement est bien connue grâce à ses nombreuses publications dans divers domaines allant du développement de vaccins contre la PPCB, la pleuropneumonie contagieuse caprine (CCPP) et la theileriose, la lutte contre la trypanosomiase, la recherche sur la fièvre catarrhale maligne; ainsi que son rôle de chef de file dans le cadre du projet PARC (Pan African Rinderpest Campaign), qui était une collaboration entre les gouvernements nationaux africains, l’UA-BIRA, la FAO et l’OIE, avec le soutien financier des États Membres de l’Union Européenne et d’autres partenaires pour éradiquer la peste bovine du continent Africain.

En reconnaissance de ces réalisations, l’Université de Tufts, à Boston, aux Etats-Unis, lui a décerné en 1993, le degré honorifique de Docteur en Sciences (D.Sc).

Au-delà de sa carrière scientifique, le Dr Masiga est un fana sportif. Il a été président du club de foot Club Sportif AFC Léopards au Kenya, club qui a remporté, sous sa présidence de 1981 à 1993, trois fois la ligue nationale de football et le championnat d’Afrique de l’Est et de l’Afrique centrale.

 

Crédit photos (c) P. Bastiaensen (oie) 2016, sauf mentions contraires

Samuel Wakhusama

Le Représentant – adjoint de l’OIE et bientot Représentant ad intérim, le Dr. Samuel Wakhusama, faisant office de maitre de cérémonie.

 

Pour marquer la retraite et le départ du Dr Masiga, une réception a eu lieu au Crown Plaza Hotel à Upper Hill, Nairobi, le 18 novembre 2016. Celle-ci a permis au Gouvernement du Kenya, ainsi qu’aux représentants des agences techniques nationales, régionales et internationales, des organisations de la société civile, les communautés économiques régionales, les parties prenantes de l’industrie, ses amis et sa famille, de souhaiter plein succès à Walter sur sa retraite et son retour à Kitale, dans l’ouest du Kenya.

Tous les invités présents ont apprécié les discours d’appréciation à l’égard du Représentant sortant. Lors de son départ, le Dr Masiga a déclaré qu’il croyait que l’OIE avait bien servi les Pays Membres de la région et continuera de le faire au cours des années suivantes.

En attendant la nomination d’un nouveau Représentant, le Dr. Samuel Wakhusama, Représentant-adjoint, assumera la position de Représentant ad interim à parti du 1 janvier 2017.

Plus d'informations :

Nairobi, Kenya

L'OIE nomme un nouveau Représentant Sous-régional pour l'Afrique orientale (Walter Masiga)

2/02/2010
Lecture recommandée
Partagez cet article