Gaborone, Botswana

Le Dr Mohamed Sirdar rejoint l'OIE en tant que Chargé de programme Résistance aux antimicrobiens

Le 10 mai 2021, le Dr Mohamed M. Sirdar a officiellement rejoint la Représentation sous-régional de l’OIE pour l’Afrique australe, basée à Gaborone (Botswana) en tant que Chargé de programme Résistance aux antimicrobiens (RAM).

Ce poste a été rendu possible grâce au soutien du Fonds Fleming, un programme d’appui du Ministère Britannique de la Santé et des Soins Sociaux.

La mission de Mohamed est de soutenir la mise en œuvre de la stratégie de l’OIE sur la RAM aux niveaux sous-régional et national.

Il fera partie d’un réseau continental et international de personnel de l’OIE, travaillant avec des collègues d’autres représentations régionales et sous-régionales, ainsi qu’au siège de l’OIE.

Mohamed est diplômé de la Faculté de Médecine Vétérinaire de l’Université de Khartoum (Soudan). Le Dr Sirdar a poursuivi ses études et a obtenu son Master et son Doctorat d’Etat à la Section d’épidémiologie de la Faculté de Médecine Vétérinaire de l’Université de Pretoria (Afrique du Sud). Son projet de Maîtrise portait sur la sécurité alimentaire, en particulier la résistance aux antimicrobiens et les résidus dans les produits d’origine animale, tandis que son Doctorat était consacré à l’épidémiologie de la fièvre aphteuse dans l’interface homme-animal domestique-faune sauvage en Afrique du Sud.

Avant de rejoindre l’OIE, Mohamed était chercheur vétérinaire principal (épidémiologie et formation) au Conseil Sud-africain de la Recherche Agricole, Institut de Recherche Vétérinaire d’Onderstepoort (ARC-OVR), basé à Pretoria. Il dirigeait l’unité d’épidémiologie et de formation de l’ARC-OVR et coordonnait les activités de formation de l’institut.

Mohamed se réjouit de contribuer à la mise en œuvre mondiale du mandat de l’OIE en matière de santé animale, de santé publique vétérinaire et de bien-être dans la sous-région de l’Afrique australe, conformément au 7e plan stratégique de l’OIE, en mettant l’accent sur la sensibilisation à la RAM et l’amélioration de la gestion des antimicrobiens dans la profession vétérinaire, en aidant la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (CDAA, SADC) et les pays membres de l’OIE à renforcer les autorités nationales de réglementation des médicaments dans le secteur de la santé animale et à développer une surveillance “Une Seule Santé” de la résistance aux antimicrobiens et de l’utilisation des antimicrobiens.

Vous pouvez joindre le Dr Mohamed à : [email protected]

Partagez cet article