Bamako, Mali

Le Dr Pidemnewe Pato rejoint la Représentation de Bamako en tant que Coordonnateur Régional du Projet REDISSE

Dr Pidemnewe Pato, vétérinaire de formation, épidémiologiste de terrain, mentor et formateur des épidémiologistes de terrain : front line,  intermédiaire et avancé, a rejoint la Représentation Régionale de l’OIE pour l’Afrique  le 17 aout 2020 en tant que coordonnateur technique du projet REDISSE (pour : Renforcement des Systèmes de Surveillance des Maladies en Afrique de l’Ouest). Pidemnewe est Togolais, et porte avec lui son expérience en matière d’investigations  et gestion des foyers de maladies animales essentiellement zoonotiques (Ebola, Lassa, Rage, Brucellose, Charbon bactéridien, Grippe aviaire…) sans oublier la gestion des foyers de Peste porcine africaine en Afrique de l’Ouest.

Il est diplômé de l’Ecole Inter Etas des Sciences et Médecine Vétérinaires (EISMV, Dakar, Sénégal)  et est titulaire d’une maîtrise (MSc) en épidémiologie de terrain à l’Université Ouaga-1 Prof Joseph Ki Zerbo (1e cohorte Field Epidemiology and Laboratory Training Program, FELTP).  Il est également spécialiste en épidémiologie participative des maladies animales (Certificat ILRI/CGIAR)

Pidemnewe – familièrement Steed – possède une vaste expérience d’abord dans le secteur privé, puis dans le domaine du contrôle vétérinaire dans les régions du Togo, ensuite dans la gestion de la composante santé animale des projets; exemple du Projet d’Appui au Secteur Agricole (PASA, financement Banque Mondiale) avec l’organisation, la mise en œuvre et l’évaluation des campagnes  de vaccination contre la PPR et la maladie de Newcastle. Enfin dans l’élaboration des stratégies de production animale et de lutte contre les maladies.

Il a également  conduit l’élaboration de la  stratégie de mise en place des zones de production bovine au Togo,  projet qu’il a entamé avec un fort accent sur l’identification et la traçabilité animale; sur le pastoralisme et la transhumance transfrontalière dans le contexte de la stratégie Peste des petits ruminants (PPR), Fièvre aphteuse, Fièvre de la vallée du Rift (FVR), …

Il a participé à l’évaluation PVS du Niger  en février 2019.

Il a par le passé audité les élevages de reproducteurs et de couvoirs en aviculture en Afrique de l’Ouest et assurait récemment la formation des épidémiologistes dites “front line” , intermédiaires et avancées pour la Santé, l’Elevage et l’Environnement.

Le Dr Pato espère pouvoir mettre son expérience au service de la région ouest africaine à renforcer le système de surveillance des maladies et à mener une riposte appropriée. Il peut être contacté à [email protected]

Partagez cet article