Niamey, Niger

Le Niger accueille le séminaire régional de l’OIE sur la rage pour les Etats de la CEDEAO (Niamey)

La République du Niger a abrité du 24 au 26 juin 2014, un séminaire régional sur la rage, regroupant les Délégués de l’OIE des pays de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ainsi que les médecins des services de santé publique de ces pays, responsables du suivi de la rage chez l’homme.

Cette réunion a bénéficié de la présence de plusieurs ministres et ambassadeurs, du représentant résident de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), des représentants de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

 

Aperçu de la table d’honneur lors de la cérémonie d’ouverture. Crédit photo © Daniel Bourzat (oie) 2014

Après avoir rappelé les principaux enseignements et recommandations adoptées par plus de 110 pays pendant la Conférence Mondiale de l’OIE sur la Rage (Incheon-Séoul, Corée, septembre 2011), les normes de l’OIE existantes en la matière ont été analysées. Les aspects liés au contrôle des chiens errants, le réseau de Laboratoires de référence de l’OIE, les jumelages et collaborations entre laboratoires, l’importance de l’outil WAHIS de l’OIE pour les notifications de foyers de maladies ont notamment été traités.

Les modalités d’application de la nouvelle approche « une seule santé » (OIE/FAO/OMS) visant à renforcer la collaboration entre les secteurs de la santé humaine et animale ont également été abordées. Les pays ont eu l’occasion d’échanger leurs expériences en regard de la lutte contre la rage animale et humaine sur leurs territoires respectifs, notamment à la suite d’une présentation de la lutte contre la rage en Afrique du Nord. Des travaux de groupe entre médecins et vétérinaires ont permis d’analyser la situation actuelle de lutte contre la rage dans leurs pays respectifs en tirant les enseignements nécessaires et d’identifier les éléments clés d’un programme harmonisé de lutte contre la rage dans l’espace CEDEAO. En effet, cette maladie continue à faire de nombreuses victimes dans la région et même dans toute l’Afrique, essentiellement parmi les enfants.

 

Plus d'informations :

La rage

Portail OIE

Lecture recommandée
GARC Rabies
La rage

Portail du journée mondiale contre la rage

Lecture recommandée

Photo de groupe . Crédit photo © D. Bourzat (oie) 2014

Partagez cet article