Projet EBO-SURSY

Le projet EBO-SURSY lance un nouveau jeu de cartes sur le thème de la surveillance, intitulé «Alerte»

La surveillance de la fièvre hémorragique virale devient ludique grâce à un jeu collaboratif

Les récentes épidémies dues au virus Ebola en Guinée et en République Démocratique du Congo ont souligné le caractère central de la détection précoce et des systèmes de préparation aux menaces sanitaires. Financé par l’Union européenne et coordonné par l’Organisation mondiale de la santé animale, le projet EBO-SURSY, lance la phase de test d’un nouveau jeu de cartes intitulé Alerte, en partenariat avec le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et l’Institut Pasteur. Cet outil pédagogique sera utilisé pour sensibiliser les agents de terrain impliqués dans la chaine de surveillance de la maladie, dans 10 pays africains. L’objectif : identifier les foyers de fièvre hémorragique survenant dans la faune sauvage et y répondre.

 

 

Visuel 1 Alerte sera diffusé dans les communautés rurales de l’Afrique occidentale et centrale qui sont régulièrement en contact avec la faune sauvage.

Élaboré par Bioviva, spécialiste de la création de jeux éducatifs, Alerte est conçu pour développer ses connaissances et s’adresse aux communautés vivant à proximité ou dans les parcs nationaux et les zones forestières, ainsi qu’aux professionnels travaillant à l’interface humain-animal-environnement, comme les vétérinaires et les administrations responsables de la faune sauvage. En comprenant mieux leur rôle dans la chaine de surveillance, communautés et professionnels se sentiront plus à même de détecter et signaler les maladies animales et les apparitions inhabituelles de cas aux autorités sanitaires locales. Plus vite les autorités sanitaires locales ont connaissance des maladies animales, plus la chaine de surveillance et les systèmes sanitaires humains peuvent se montrer réactifs et se préparer à l’apparition d’un foyer au sein des populations humaines.

Rangé dans la catégorie des « jeux sérieux » en raison de sa dimension éducative, Alerte est tout particulièrement adapté au contexte du public auquel il est destiné, c’est-à-dire de populations vivant au contact d’une faune sauvage africaine pouvant abriter des fièvres hémorragiques virales (FHV), comme Ebola. Les joueurs jouent ensemble pour construire la chaine d’alerte et de réponse adaptée à un foyer de FHV dans le plus pur esprit des jeux collaboratifs. Par exemple, un joueur doit décider qui alerter lorsqu’un chasseur trouve un cadavre suspect d’animal dans la forêt, et où poser sa carte par rapport aux autres déjà présentes sur le plateau. L’échange et le débat entre joueurs sont essentiels, non seulement pour remporter la victoire, mais aussi pour susciter la confiance et permettre à chacun des participants de prendre conscience de son rôle dans la chaine de surveillance.

À l’issue d’une année de développement et de test en interne, Alerte est officiellement distribué afin d’être éprouvé dans le contexte pour lequel il a été conçu. En Guinée, le jeu sera testé via le CIRAD, partenaire d’EBO-SURSY, et de ses doctorants qui travaillent au contact direct des communautés locales vivant dans des zones à risque élevé de FHV. Il est attendu que cette phase de test dans le pays de destination produira des remontées d’informations qui serviront à améliorer et finaliser ce jeu en vue d’une diffusion ultérieure dans les pays du projet EBO-SURSY et au-delà.

Ce jeu ne sera pas accessible au grand public, mais il sera possible de l’adapter à d’autres contextes régionaux et à d’autres zoonoses. Pour avoir un aperçu ou pour plus d’informations, contacter le projet EBO-SURSY.

 

EN SAVOIR PLUS: visitez le site web du projet EBO-SURSY

PARTAGEZ CET ARTICLE