Juba, Sud-Soudan

Le Sud-Soudan rejoint l'OIE

Le Sud Soudan vient de rejoindre l’Organisation mondiale de la santé animale en tant que 180ème Pays Membre de l’Organisation et 54ème Pays Membre de la Commission Régionale de l’OIE pour l’Afrique.

Le Sud-Soudan est un pays enclavé de l’Afrique du nord-est qui a obtenu son indépendance du Soudan en 2011 . Le Sud-Soudan longe la République du Soudan au nord , l’Éthiopie à l’est , le Kenya au sud-est , l’Ouganda au sud , la République Démocratique du Congo au sud-ouest, et de la République Centrafricaine à l’ouest. Le Sud-Soudan a une population d’environ 8 à 10 millions et une économie de subsistance à prédominance rurale. Le pays a été affecté par une guerre civile qui a perdurée, hormis 10 années, depuis 1956, entraînant une considérable négligence, manque de développement des infrastructures et des destructions et déplacements majeures. Plus de 2 millions de personnes sont mortes, et plus de 4 millions sont devenus des réfugiés internes ou externes en raison de la guerre civile et de son impact. Bien que des statistiques fiables manquent aujourd’hui, le Sud-Soudan détient environ 12 millions de bovins, 13 millions de moutons et 14 millions de chèvres, ce qui en fait l’un des grands pays d’élevage de l’Afrique.

Le pays est membre de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD ) et l’Union africaine et est candidat – membre de la East African Community (EAC). L’autorité vétérinaire est représentée par la Direction des Services Vétérinaires du Ministère des industries animales et halieutiques. Le nouveau Délégué auprès de l’OIE est le Dr Jacob Korok, Directeur général ad interim des Services Vétérinaires dudit Ministère

Contactez le nouveau Délégué OIE

Partagez cet article