Gaborone, Botswana

Les points focaux nationaux de l'OIE pour les produits vétérinaires et la santé des animaux aquatiques de l'Afrique anglophone convergent pour le 7ème cycle.

Les points focaux nationaux de l’OIE pour les produits vétérinaires et la santé des animaux aquatiques de l’Afrique anglophone se sont rencontrés virtuellement pour le 7ème cycle de séminaire les 23 – 24 février 2022. C’était la première fois que l’on avait l’occasion de tenir cette réunion conjointe pour deux domaines importants (produits vétérinaires et santé des animaux aquatiques).  Le séminaire en ligne a rassemblé des experts de 26 pays anglophones dont l’objectif était de reprendre contact après deux ans, de délibérer et de s’appuyer sur les résultats du précédent séminaire du 6e cycle, d’identifier les priorités clés dans les domaines des produits vétérinaires pour la région.  Le dernier séminaire de formation en présentiel  avait eu lieu du 9 au 11 juillet 2019, à Addis-Abeba et Debre Zeit, en Éthiopie, pour les points focaux des produits vétérinaires

Le 7e cycle a donné la priorité à des questions clés axées sur la qualité des produits vétérinaires ; la résistance aux antimicrobiens et la résistance antiparasitaire étant son principal programme. Les points focaux ont participé à deux jours de discussions approfondies sur les réglementations, la procédure de l’OIE pour les kits de diagnostic et la collecte de données sur l’utilisation des antimicrobiens (UAM) sur le terrain. En outre, les sources de données pour l’UAM qui sont actuellement obtenues à partir des registres d’importation, des achats de vente ne reflètent pas l’utilisation réelle et les tendances de l’utilisation des antimicrobiens. Les points focaux ont souligné la nécessité pour l’OIE de revoir la définition de l’UAM par rapport aux terminologies de la consommation d’antimicrobiens telles que transcrites par d’autres agences.

Les membres ont également exprimé leur intérêt à rejoindre le nouveau projet de l’OIE sur la surveillance et la notification des médicaments vétérinaires falsifiés et de qualité inférieure. Cette proposition a été bien accueillie et l’OIE a promis que des consultations plus larges seraient menées pour définir leurs rôles et leurs attentes avant de les faire participer au processus de mise en œuvre, notant qu’il s’agissait d’un objectif collectif à atteindre.

La résistance aux antimicrobiens est un élément critique qui n'affecte pas seulement les animaux terrestres mais aussi les animaux aquatiques, d'où la nécessité de combiner les deux points focaux sur cette formation

Dr Moetapele Letshwenyo, Représentant, Représentation sous-régionale de l'Afrique australe, lors de son son discours d'ouverture

Tout en réfléchissant aux commentaires du cycle 6, HealthforAnimals a présenté une version mise à jour du manuel “Comment mettre en place un système de pharmacovigilance pour les médicaments vétérinaires” dans le cadre d’un partenariat public-privé. Ce document sera publié pour que les membres puissent y accéder et l’utiliser pour améliorer ou construire leur système au niveau national, sous-régional ou régional.

L’Afrique continue de faire face à des problèmes de résistance aux antiparasitaires et a un besoin urgent de nouveaux médicaments ou vaccins pour lutter contre cette menace.De nombreuses espèces parasitaires sont résistantes aux antimicrobiens. Ces médicaments sont constamment mis à disposition en tant que médicaments vétérinaires, une pratique qui sévit dans la plupart des pays membres.

Pour les espèces aquatiques, la plupart des résistances aux antiparasitaires devraient être prises en compte, compte tenu de la monographie sur les trypanosomes réalisée il y a plus de 10 ans. L’Afrique est toujours confrontée à un énorme problème de résistance aux antiparasitaires et a besoin de nouveaux médicaments et de vaccins pour les espèces terrestres et aquatiques. Il est nécessaire de prendre en compte les animaux aquatiques dans l’utilisation prudente et responsable des antiparasitaires dans les travaux futurs de l’OIE.

En savoir plus

7e Cycle

Formation points focaux pour les produits vétérinaires et pour les animaux aquatiques

Lecture recommandée
Partagez sur les réseaux sociaux