Nairobi, Kenya et Paris, France

L'ILRI assiste l'OIE dans la réalisation d'une étude de faisabilité sur l’initiative interrégionale de commerce de bétail entre la Corne de l'Afrique et la Péninsule Arabique (BESST)

L’initiative «Mieux appliquer les normes pour un commerce plus sûr » (ou Better Enforcement of Standards for Safer Trade, BESST), vise à promouvoir une solidarité interrégionale entre les Services Vétérinaires (publics et privés) des Membres de l’OIE dans la Corne de l’Afrique et sur la Péninsule Arabique en améliorant le respect des normes internationales de l’OIE lors d’échanges commerciaux de bétail et de produits issues de l’élevage.

Historiquement, la Corne de l’Afrique et la Péninsule Arabique ont toujours été des partenaires commerciaux. Les dhows emportaient du bétail africain et revenaient avec des épices et d’autres biens. Ce commerce s’est développé pendant des siècles et, avec le boom pétrolier du 20ème siècle, le commerce de bétail s’est rapidement développé, les économies pétrolières devenant plus riches et les citoyens cherchant plus de viande dans leur alimentation. Dans la seconde moitié des années 1900, ce commerce de bétail s’est davantage développé avec la croissance rapide de La Mecque et l’augmentation spectaculaire du nombre de pèlerins du Hajj et de l’Omra.

Toutefois, ces dernières années, ce commerce a été perturbé par plusieurs embargos commerciaux déclenchés suite à des évènements sanitaires et des problèmes de bien-être animal. L’OIE prend actuellement le devant d’une nouvelle et ambitieuse initiative intitulée «Mieux appliquer les normes pour un commerce plus sûr » (ou Better Enforcement of Standards for Safer Trade, BESST), qui vise à résoudre ces problèmes liés à la santé et au bien-être des animaux des deux côtés de la Mer Rouge, à favoriser la solidarité interrégionale entre les Services Vétérinaires (publics et privés) des Membres de l’OIE dans la Corne de l’Afrique et sur la Péninsule Arabique en améliorant le respect des normes internationales de l’OIE en matière d’échanges commerciaux d’animaux et de produits animaux.

Suite à un appel d’offres international de l’OIE, un comité de sélection vient de confier à l’Institut international de recherche sur l’élevage (International Livestock Research Institute, ILRI), basé au Kenya et en Éthiopie, le contrat portant sur la réalisation de l’étude de faisabilité en appui à la conception de l’initiative BESST. Au cours des prochains mois, ILRI évaluera donc les meilleures options efficientes et efficaces pour minimiser les risques sanitaires, tout en optant pour les mesures et les interventions qui perturbent le moins le commerce ; nombre de ces mesures sont non seulement de nature vétérinaire ou technique, mais également de nature politique, sociale et religieuse.

ILRI Kabete

Campus de l’ILRI , Kabete, Kenya © Communication (ILRI) 2008

Partagez cet article