COVID-19

Liste de pays Africains où les Services Vétérinaires sont opérationnels en tant que "services essentiels"

18 mars 2020

OIE - AMV

OIE Logo with tagline

Les services vétérinaires sont des services essentiels de santé publique

Le 18 mars 2020, l’OIE et l’Association Mondiale Vétérinaire (AMV) ont publié un communiqué conjoint attirant l’attention sur les rôles et les responsabilités de la profession vétérinaire en matière de santé publique. En pleine crise COVID-19, le communiqué souligne les activités vétérinaires spécifiques qui sont essentielles pour assurer un continuum dans la sécurité sanitaire des aliments, la prévention des maladies et la gestion des urgences. En effet, pour relever efficacement les défis posés par la pandémie COVID-19, de nombreux gouvernements dans le monde ont pris des mesures restrictives pour fermer des entreprises non essentielles. Ces décisions soulèvent des questions quant aux adaptations potentielles qui doivent être mises en œuvre par la profession vétérinaire.

Maintenir les activités qui sont essentielles à la santé publique

Les vétérinaires font partie intégrante de la communauté mondiale de la santé. Outre les activités liées à la santé et au bien-être des animaux, ils jouent un rôle clé dans la prévention et la gestion des maladies, y compris celles qui sont transmissibles aux humains, et pour assurer la sécurité sanitaire des aliments pour les populations.

Dans la situation actuelle, il est crucial que, parmi leurs nombreuses activités, ils puissent soutenir celles qui sont nécessaires pour garantir que :

  • les services nationaux et régionaux de réglementation et d’inspection vétérinaires peuvent superviser l’intégrité de la santé publique,
  • seuls des animaux sains et leurs sous-produits entrent dans l’approvisionnement en aliments pour garantir la sécurité sanitaire des aliments pour les populations,
  • les situations d’urgence peuvent être traitées,
  • des mesures préventives, comme la vaccination contre les maladies ayant un impact important sur la santé publique ou l’économie, sont maintenues,
  • les activités de recherche prioritaires se poursuivent.

Selon les dernières informations, recueillies par nos représentations régionales, ceci sont les pays où l’appel OIE – AMV a été entendu et où une partie ou la totalité des Services Vétérinaires ont été reconnus comme “essentiels” et sont donc exemptés des mesures de confinement généralisées visant les biens et services non essentiels.

Cette page est mise à jour en permanence. Dernière mise à jour le : 27 mai 2020. Veuillez envoyer toute mise à jour au Dr. P. Bastiaensen   Les informations soumises seront validées par le Délégué de l’OIE avant publication.

Pays (en ordre alphabétique en Anglais)

Fermeture de services et d’entreprises non essentielles ordonnée

 

Date de mise en application

 

Services vétérinaires publics déclarés « essentiels »

 

Services vétérinaires privés déclarés « essentiels »

 

Pharmacies vétérinaires privés déclarées « essentiels »

 

(confinement) (y compris les laboratoires et les services d’inspection des denrées alimentaires/viandes) (y compris les cabinets vétérinaires, les services de collecte et destruction des déchets biologiques et des carcasses, les fournisseurs de médicaments et d’intrants vétérinaires)

 

(y compris les grossistes, les détaillants d’intrants vétérinaires, les fournisseurs et les coursiers)
————————————–

 

——————————–

 

——————————–

 

——————————–

 

——————————–

 

——————————–

 

  • Algérie
Oui 23 mars Oui Oui Oui
  • Angola
Aucune information
  • Bénin
Aucune information
  • Botswana
Oui 2 avril Oui Oui Oui
  • Burkina Faso
Aucune information
  • Burundi
Non
  • Cabo Verde
Oui 29 mars Oui Oui Oui
  • Cameroun
Aucune information
  • Centrafricaine (Rép) RCA
Aucune information
  • Tchad (Chad)
Oui 23 mars Oui Oui Oui
  • Comores
Aucune information
  • Congo (Rép. Dém)
Oui (confinement urbain) Non au sein de la zone de confinement urbaine (Kinshasa – Gombe) Non Non
  • Congo (République)
Oui 30 mars Oui Oui Oui
  • Côte d’Ivoire
Aucune information
  • Djibouti
Aucune information
  • Egypte
Oui (couvre feu)
  • Guinée Equatoriale (Equatorial Guinea)
Aucune information
  • Erythrée
Oui (auto-déclaré indemne le 15 mai) 20 mars Oui Oui (tous étatiques)
  • eSwatini (Swaziland)
Aucune information
  • Ethiopie
Non
  • Gabon
Oui 11 avril Oui Oui Oui
  • Gambie
Aucune information
  • Ghana
Aucune information
  • Guinée
Aucune information
  • Guinée – Bissau
Aucune information
  • Kenya
Oui (couvre feu et confinement urbain) 27 mars Oui Oui (couvre feu) Oui (couvre feu)
  • Lesotho
Oui 30 mars – 5 mai Oui Oui Oui
  • Liberia
Aucune information
  • Libye
Aucune information
  • Madagascar
Oui 21 mars Oui Oui Oui
  • Malawi
Aucune information
  • Mali
Aucune information
  • Mauritanie
Non
  • Maurice
Oui 30 mars Oui Oui (urgences uniquement)
  • Maroc (Morocco)
Oui 20 mars Oui Oui Oui
  • Mozambique
Oui 1 avril Oui Oui Oui
  • Namibie
Oui 28 mars Oui Oui Oui
  • Niger
Aucune information
  • Nigeria
Oui (couvre-feu dans tous sauf deux Etats) 30 mars Oui Oui Oui
  • Rwanda
Oui 21 mars Oui Oui Oui
  • Sao Tomé et Principe
Oui 6 mai Oui Oui Oui
  • Sénégal
Aucune information
  • Seychelles
Oui (auto-déclaré indemne le 19 mai) 14 mars Oui Oui Oui
  • Sierra Leone
Aucune information
  • Somalie
Non
  • Afrique du Sud (South Africa)
Oui 26 mars Oui Oui (urgences uniquement) Oui
  • Soudan du Sud (South Sudan)
Oui 23 mars Oui Oui Oui
  • Soudan
Aucune information
  • Tanzanie
Non
  • Togo
Non
  • Tunisie
Oui (couvre feu) 22 mars Oui Oui
  • Ouganda (Uganda)
Oui 30 mars Oui Oui Oui
  • Zambie
Aucune information
  • Zimbabwe
Oui 30 mars Oui Oui Oui

Plus d'informations

OIE - AMV

Communiqué conjoint

Lecture recommandée
Partagez cet article