Yaounde, Cameroun

Séminaire régional CEEAC sur la législation vétérinaire (Yaoundé)

Dans le cadre du projet VETGOV portant sur le renforcement de la gouvernance vétérinaire en Afrique, l’OIE est responsable de la mise en œuvre des activités visant (i) à renforcer les capacités des pays à évaluer leur conformité aux normes de l’OIE, (ii) le renforcement des capacités de la législation vétérinaire et (iii) assurer l’interopérabilité entre le Système d’Information sur les Ressources Animales (ARIS) de l’UA-BIRA et WAHIS. En vue de la réalisation du point 2, l’OIE a conçu, en collaboration avec l’UA-BIRA, un séminaire d’une semaine visant la promotion d’un développement d’une législation vétérinaire régionale harmonisée. Jusqu’à sept séminaires sont programmés d’ici 2016 dans les communautés économiques régionales, reconnues par l’UA (CEEAC, IGAD, EAC, SADC, UMA/CENSAD et CEDEAO).

La méthodologie imaginée est novatrice : d’une part les participants souhaités sont des vétérinaires et des juristes participant à l’élaboration et à la mise en œuvre de la règlementation et d’autre part, les interventions magistrales sont réduites au minimum pour laisser la place à une succession d’ateliers au cours desquels trois groupes, mixant vétérinaires et juristes, réalisent des exercices. L’objectif étant de faire acquérir aux participants la suite logique menant à l’élaboration d’une réglementation efficace et harmonisée dans un cadre régional : définition des objectifs, élaboration et programmation de la stratégie pour les atteindre, identification des actions à mener (y compris la législation) et détermination des indicateurs permettant l’évaluation de l’efficacité de ces dernières.

Le premier séminaire de cette série a été organisé à Yaoundé, Cameroun, du 27 au 31 octobre 2014 pour les pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) regroupant l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la République centrafricaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, le Tchad et Sao Tomé-et-Principe.

Le séminaire avait pour thème la réglementation relative à la santé animale. L’équipe d’experts de l’OIE était dirigée par Martial Petitclerc et composée de Christian Rondeau, ancien président de l’Ordre français des vétérinaires et docteur en droit, Xavier Roy, vétérinaire libéral en Guadeloupe fortement impliqué dans des politiques locale de lutte et de prévention de maladies animales et Sylvie Pupulin, chargée de mission de l’OIE et vétérinaire inspecteur de l’administration française. Après une présentation des objectifs et de la méthodologie du séminaire, les participants ont déconstruit une règlementation nationale (identification des objectifs poursuivis, des difficultés d’application et des raisons de ces difficultés), puis ont travaillé sur l’élaboration d’un dispositif régional (formulation des objectifs, élaboration d’une stratégie, choix des indicateurs,…) et enfin ont travaillé sur l’exécution de la stratégie régionale (évaluation des moyens nécessaires et programmation de la mise en œuvre).

Au vu de la qualité des participations, de la richesse des échanges et des évaluations très positives par les participants il nous est possible de conclure au succès de ce séminaire. Le prochain séminaire se déroulera à Khartoum du 23 au 27 novembre et concernera les pays membres de l’Autorité Inter-Gouvernementale pour le Développement (IGAD) dans la Corne de l’Afrique

Partagez cet article