Bamako, Mali

L'OIE fait don de vaccins antirabiques pour soutenir les célébrations de la Journée Mondiale contre la rage au Mali (2016)

Le premier chien vacciné est réconforté par son jeune propriétaire.

 

Au Mali, la Journée Mondiale contre la Rage a été célébrée les 27, 28 et 29 septembre 2016 avec l’aide matérielle et financière de l’OIE, de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) et de l’Association Nationale des Docteurs Vétérinaires du Mali (ANDVM).

La première journée a été marquée par la réception officielle du don de l’OIE de 5 000 doses de vaccin contre la rage et la diffusion à la télévision nationale du discours de commémoration du Ministre de l’Elevage et de la Pêche du Mali, le Dr Nango Dembele. Dans son discours, le Ministre a demandé à la population du Mali de soutenir ses Services Vétérinaires, soutenus par le Gouvernement du Mali, dans la lutte contre la rage canine afin d’éliminer la rage au sein de la population humaine au Mali.

Photographie de groupe. La Déléguée de l’OIE pour le Mali (en blanc, au centre), le Représentant Régional de l’OIE (à gauche de la Déléguée) et le Représentant de la FAO (dernier à gauche de la Délégué, à l’extrême droite sur la photo).

Le 28 septembre, la Journée Mondiale contre la Rage a été commémorée à travers des conférences et des débats sur le thème de la rage, diffusés sur les stations de radio locales (en français et dans les langues locales) ainsi que la vaccination gratuite des chiens et des chats contre la rage dans tout le pays.

Des affiches seront distribuées et une leçon sur la rage sera dispensée dans toutes les écoles après leur réouverture. La cérémonie officielle de lancement de la Journée Mondiale contre la Rage s’est tenue le 29 septembre à la Direction Régionale des Services Vétérinaires de Bamako. Étaient présents les représentants des Ministères de l’Elevage et de la Pêche, de la Santé Publique, de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et de l’OIE et de nombreux propriétaires de chiens et de chats, qui ont présenté leur animal pour la vaccination.

Au cours de la cérémonie, le Représentant Régional de l’OIE a distribué la déclaration conjointe de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et de l’OIE, publiée à l’occasion de cette célébration de la Journée Mondiale contre la Rage, ainsi qu’une synthèse document sur les 5 piliers du Cadre mondial pour l’élimination de la rage.

La cérémonie s’est conclue par l’inoculation des premières doses de vaccins aux chiens et aux chats par le Secrétaire Général du Ministère de l’Elevage et de la Pêche, le Représentant Régional de l’OIE pour l’Afrique et le Représentant de la FAO.

Partagez cet article