Mombasa, Kenya

Formation OIE pour Points Focaux pour les produits vétérinaires (cycle II) Anglais (Afrique sous-saharienne)

Un séminaire régional pour les points focaux nationaux de l’OIE pour les produits vétérinaires a été organisé à Mombasa, au Kenya, du 20 au 22 mars 2012. Il a été co-financé par le projet de l’Union européenne intitulé une Meilleure formation pour des aliments plus sûrs (BTSF) et l’Administration (américaine) pour les Aliments et Médicaments (Food and Drug Administration ou FDA) aux Etats-Unis.

Vingt-cinq points focaux de l’Afrique du Sud, de l’Angola, du Botswana, de l’Érythrée, de l’Éthiopie, de la Gambie, du Ghana, du Kenya, du Lesotho, du Libéria, du Malawi, de Maurice, du Mozambique, de la Namibie, du Nigeria, du Rwanda, des Seychelles, de la Sierra Leone, de la Somalie, du Soudan, du Sud-Soudan, du Swaziland, de la Tanzanie, de l’Ouganda et du Zimbabwe y ont participé.

Le séminaire a pu bénéficier de la présence de sept experts provenant de trois des quatre Centres Collaborateurs de l’OIE spécialisés dans les produits vétérinaires (le FDA et l’USDA aux Etats-Unis, l’ANSES en France), de trois experts régionaux issus de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est, de l’Université de Pretoria en Afrique du Sud, de l’Autorité de contrôle des médicaments du Zimbabwe et d’un expert du Pharmacy and Poison Board du Kenya.

Les activités de l’OIE ont été décrites en détail, les rôles des points focaux nationaux de l’OIE étant clairement définies. En outre, les codes zoosanitaires et les manuels de l’OIE pour les animaux terrestres et les animaux aquatiques ont été présentés. Le programme de jumelage de l’OIE, l’évaluation dite PVS des services vétérinaires, l’analyse de leurs écarts et l’amélioration de la législation vétérinaire ont été expliqués. Enfin, la stratégie de l’OIE concernant les produits vétérinaires a été décrite.

Plusieurs présentations ont été données de manière à fournir aux participants des connaissances sur les normes de l’OIE portant sur les produits vétérinaires. La question du contrôle des médicaments et des vaccins a été traitée par une présentation sur les systèmes d’inspection, les plans de surveillance et le suivi de la distribution des vaccins. La contrefaçon de médicaments et ses impacts négatifs ont été expliqués. La notion de LMR, le temps d’attente et les plans de surveillance des résidus ont été présentés en détail pour illustrer les normes de l’OIE sur l’utilisation responsable des produits vétérinaires. Un logiciel a été présenté afin de montrer comment déterminer un temps d’attente. Les chapitres 6.7 et 6.8 du code sanitaire de l’OIE pour les animaux terrestres ont été présentés de façon à illustrer la notion de résistance antimicrobienne. La structure et l’organisation de l’organisation VICH (coopération internationale pour l’harmonisation des exigences techniques pour l’enregistrement des médicaments vétérinaires) ont fait l‘objet d’une présentation et un accent particulier a été mis sur l’élaboration de lignes directrices.

Plusieurs présentations ont eu lieu afin de mettre en lumière la situation actuelle sur la réglementation de la pharmacie vétérinaire dans certaines régions d’Afrique. L’harmonisation des réglementations relatives aux produits vétérinaires dans la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est et le rôle du Pharmacy and Poisons Board du Kenya ont été décrits. En outre, l’enregistrement, l’inspection et le contrôle du réseau de distribution au Zimbabwe et la réglementation des produits vétérinaires en Afrique du Sud ont été présentés.

Deux groupes de travail ont été organisés au cours du séminaire : l’un portant sur l’utilisation pratique des lignes directrices du VICH et l’autre sur la mise en place d’un plan de surveillance des résidus.

Liens réseaux sociaux

FLICKR
PHOTOS DE L'EVENEMENT

Album photos Flickr

Lecture recommandée
Johannesbourg, Afrique du Sud

Formation OIE pour Points Focaux pour les produits vétérinaires (cycle I) en Afrique

26/11/2010
Lecture recommandée
Partagez cet article