Addis Ababa, Ethiopie

L’OMC et l’OIE réalisent une formation des autorités nationales de notification SPS à Addis Abeba

Seize pays Africains d’expression anglaise ont participé à une formation conjointe de quatre jours, impliquant l’OMC – Codex – IPPC – OIE, dans la capitale Ethiopienne Addis Ababa, du 24 au 27 septembre

Ce séminaire de formation OMC était le deuxième de son genre pour les responsables nationaux SPS pour la santé animale, la protection des végétaux, la sécurité sanitaire alimentaire et le commerce de l’Afrique du Sud, le Botswana, l’Egypte, l’Ethiopie, le Ghana, le Kenya, le Libéria, le Malawi, le Nigéria, l’Ouganda, les Seychelles, le Soudan, le Swaziland, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe

 

Le Ministre-Délégué au Développement Agricole
du Ministère Ethiopien de l’Agriculture,
S.E., M. Wondirad Mandefro.
Crédit photo © P. Bastiaensen (oie) 2012

 

Ouvert solennellement par le Ministre-Délégué éthiopien au Développement Agricole, S.E., M. Wondirad Mandefro (photo), le contenu de cette formation était considéré comme « avancé » étant donné la première formation qui avait eu lieu à Nairobi, au Kenya, l’année dernière. On comptait parmi les autres participants, le personnel des agences spécialisées de l’Union Africaine, tels que l’IBAR et l’IAPSC, et les représentants des Communautés Économiques Régionales (CEDEAO, IGAD, COMESA, SADC).

Douze participants ont participé aux groupe de travail coordonné par l’OIE ; les exercices pratiques ont porté sur des simulations d’importations/exportations de viande de bœuf entre deux pays hypothétiques, ainsi que sur une (re)lecture critique des notifications et problèmes commerciaux spécifiques concernant la santé animale et les zoonoses, soumises au Comité SPS par le passé et une étude sommaire de quelques mécanismes SPS permettant de faciliter le commerce de produits animaux et animaux vivants.

Crédit photos © P. Bastiaensen (oie) 2012

Partagez cet article