Bamako, Mali

OIE Bamako sollicite le soutien d'experts régionaux en matière de rage

La Représentation Régionale de l’OIE pour l’Afrique invite des experts régionaux en matière de rage, travaillant pour des services vétérinaires nationaux, des services de santé publique, des universités, des organisations gouvernementales et non-gouvernementales, à exprimer leur intérêt de collaborer avec l’OIE dans des domaines tels que la planification stratégique, la vaccination antirabique de masse chez les chiens, les mesures et les enquêtes suite aux morsures de chiens, les prophylaxies pré- et post-exposition (PrEP et PEP), le diagnostic de la rage chez le chien, le diagnostic de la rage chez l’homme, la surveillance de la rage, l’éducation, la communication et la sensibilisation du public, les réservoirs de rage, la vaccination orale contre la rage, la gestion des populations canines, la collecte, la gestion et l’analyse des données, le suivi et évaluation, le recensement de chiens, l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies nationales de lutte contre la rage et de plans d’action ainsi que d’autres compétences et expertises pertinentes.

L’objectif de mettre en place ce répertoire d’experts est de fournir une assistance à distance et un soutien technique sur place aux unités et entités nationales travaillant à l’élimination des décès humains dus à la rage canine d’ici 2030 dans les pays suivants : Burkina Faso, Gambie, Guinée Bissau, Niger, Sierra Leone et Togo.

Merci de bien vouloir remplir le formulaire en ligne et d’envoyer votre CV, avec mention de vos compétences linguistiques, au courriel rr.africa@oie.int avant le 19 juin 2020.

Formulaire en-ligne

Veuillez noter que les ressortissants des 5 pays susmentionnés ne sont pas éligibles pour des affectations dans leur propre pays.

Partagez cet article