Karen, Kenya

Formation OIE WAHIS pour Points Focaux pour la notification des maladies animales (2013) Pan-africain

Le point focal pour les Comores, Dre Saada Rassoul se fait aider par un collègue lors des sessions pratiques. Crédit photo © Paula Caceres (oie) 2013

 

 La nouvelle (deuxième) version du Système Mondial d’Information Zoo-Sanitaire de l’OIE (WAHIS) et sa Base de Données correspondante (WAHID), lancées en août 2012, étaient au menu principal lors de la formation régionale pour les points focaux de l’OIE pour la notification des maladies animales qui s’est tenue au Centre Universitaire Multi-Média dans la banlieue de Karen, appelée ainsi d’après la romancière Karen Blixen (Out of Africa) à l’ouest de Nairobi, au Kenya.

Un nombre record de 48 pays a participé à cette formation de trois jours, c.-à-d. Algérie, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Comores, Congo (RDC), Congo, Cote d’Ivoire, Djibouti, Egypte, Érythrée, Ethiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée Équatoriale, Kenya, Lesotho, Libye, Madagascar, Malawi, Mali, Maroc, Mauritanie, Mozambique, Namibie, Niger, Nigéria, République Centrafricaine, Ouganda, Rwanda, Sénégal, Seychelles, Somalie, Soudan, Swaziland, Tanzanie, Tchad, Togo, Tunisie, Zambie et Zimbabwe. Par ailleurs, les Pays non-Membres qui sont le Libéria et le Sud Soudan étaient également présents, tout comme des représentants de l’Union Africaine (Bureau Inter-Africain des Ressources Animales) avec qui l’OIE travaille étroitement pour réaliser une interopérabilité entre WAHIS II et le Système Africain d’Information sur les Ressources Animales (ARIS II). Des 8 Communautés Économiques Régionales invitées, seule l’Union Monétaire et Économique Ouest-Africaine (UEMOA) est parvenue à faire suivre le cours de formation.

La cérémonie d’ouverture du mardi matin a été honorée avec la présence du Directeur kenyan des Services Vétérinaires, Dr. Peter Ithondeka, ainsi que le Représentant de l’OIE, Dr. Walter Masiga.

La formation a été conçu autour de sessions plénières parfaitement synchronisées dans deux langues (Françaises et Anglaises) avec l’interprétation simultanée, ainsi que des formations pratiques dans deux laboratoires informatiques de l’Université MMU, un pour les participants anglophones et un pour les participants francophones. Le Service de l’Information Zoo-Sanitaire de l’OIE à Paris avait expédié pas moins de 4 formateurs pour délivrer cette formation, sous la direction capable de Dr. Manuel Sanchez, Chef-Adjoint du Service. Les autres formateurs étaient les Dres Lina Awada, Paula Cacéres et Simona Forcella. La formation a bien évidemment couvert les nouvelles caractéristiques de la deuxième version de WAHIS (principalement en ce qui concerne le rapportage sur la faune sauvage) ainsi que des récapitulations sur les notifications immédiates et les rapports de suivi, les rapports mensuels, semestriels et annuels, que ce soit pour les maladies des animaux terrestres ou aquatiques.

Bien que les participants aient été accueillis dans des logements simples d’étudiants, les sessions pratiques dans les labos informatiques élaborés ont été beaucoup appréciées. Le programme social a inclus une randonnée dans le Parc National de Nairobi et un cocktail dinatoire avec show culturel au Bomas de Kenya.

Crédit photos (c) P. Bastiaensen and P. Caceres (oie) 2013

Liens réseaux sociaux

FLICKR
PHOTOS DE L'EVENEMENT

Album photo Flickr

Lecture recommandée
Bamako, Mali

Formation OIE WAHIS pour Points Focaux pour la notification des maladies animales (2011) Français

11/03/2011
Lecture recommandée
Gaborone, Botswana

Formation OIE WAHIS pour Points Focaux pour la notification des maladies animales terrestres et aquatiques (2010, Gaborone)

3/09/2010
Lecture recommandée
Partagez cet article