Tunis, Tunisie

Réunion régionale de l'OIE pour l’Afrique du Nord sur la stratégie de lutte contre la rage (10 novembre 2020)

Dans le cadre du REMESA, la Représentation Sous-régionale de l’OIE pour l’Afrique du Nord a organisé le 10 novembre 2020 une réunion régionale pour l’Afrique du Nord dédiée à la stratégie de lutte contre la rage. Près de 40 participants étaient présents. Le but de la réunion était de faire le point sur les activités menées dans la sous-région afin de créer des synergies et de proposer de nouveaux projets susceptibles d’avoir un impact sur le terrain en fonction des attentes des pays.

Photo de couverture (c) Kaouther Oukaili (DGSV Tunisie) 2018

L’Algérie, l’Égypte, le Maroc et la Tunisie ont participé avec une implication multisectorielle (santé animale, santé humaine, environnement, affaires locales, sécurité…) en lien avec le concept Une Seule Santé (« One Health »). Par ailleurs, l’expertise des Laboratoires de Référence de l’OIE et de la FAO (Anses-Nancy et IZS Venezie) ainsi que du réseau ERFAN a été sollicitée. L’Institut Pasteur de Tunis (Tunisie) a également participé en tant qu’expert pour partager avec les pays d’Afrique du Nord les résultats d’un projet de start-up (Tech for good & Rabies control -hackathon project). La FAO (siège) et l’OIE (bureau de l’Afrique du Nord) ont également fait des présentations. Enfin, des représentants de la Commission Européenne, de l’UMA ainsi que de l’Espagne et du Portugal étaient présents.

La discussion a mis en évidence la nécessité de travailler sur une stratégie de communication, notamment de construire une nouvelle approche (par exemple en exploitant de nouvelles applications digitales et / ou start-up). Par ailleurs, les problématiques du bien-être animal liées aux chiens errants ont fait l’unanimité avec une attention particulière sur la nécessité de capturer, vacciner, stériliser les chiens errants et les remettre dans leur milieu.

Deux jumelages pertinents de l’OIE (rage et bien-être animal) sont en cours et ces projets pourraient être un moteur de développements ultérieurs pour la région.

Les principaux points suivants ont été mis en évidence:

  • Le volet bien-être animal est de plus en plus d’actualité dans la société civile;
  • Les plans de contrôle existent mais l’application de ces plans reste à améliorer;
  • Traçage épidémiologique des foyers (caractérisation des souches virales);
  • La vaccination de masse des chiens accessibles reste la priorité (ils représentent un pourcentage élevé de la population canine);
  • Améliorer et digitaliser les campagnes de communication / sensibilisation;
  • La notion de propriétaire responsable a également été abordée comme un point important dans le contrôle de la rage canine ;
  • Le partenariat public / privé a également été un point mentionné dans les stratégies ainsi que l’implication des étudiants vétérinaires.

En savoir plus

Rage

Contribuer à l'élimination de mortalités humaines dues à la rage chez les chiens en Afrique

28/01/2020
Lecture recommandée
Tunis, Tunisie

Réunion régionale de l'OIE sur la rage en Afrique du nord (Tunis)

25/07/2019
Lecture recommandée
Tunis, Tunisie

La Tunisie abrite une réunion régionale de l'OIE sur la rage pour les pays d‘Afrique du Nord

18/06/2014
Lecture recommandée
Partagez cet article