Tunis, Tunisia

Premier atelier sur les statuts sanitaires officiels pour la fièvre aphteuse : l'intérêt pour les pays d'Afrique du Nord

Une réunion technique intitulée «Statuts sanitaires officiels fièvre aphteuse : intérêts pour les pays d’Afrique du Nord » s’est tenue les 23 et 24 septembre au siège de la Représentation sous-régionale (RSR) de l’OIE pour l’Afrique du Nord à Tunis.

Près de 15 personnes ont participé à cette réunion dont les Délégués OIE et chefs des Services vétérinaires d’Algérie, du Maroc, de Mauritanie et de Tunisie. L’importance des efforts entrepris par les pays de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) pour la prévention et le contrôle de la Fièvre aphteuse a été mentionnée à plusieurs reprise. Les Délégués des pays présents ont de plus exprimé leur volonté d’obtenir un statut sanitaire officiel OIE pour la fièvre aphteuse et on reconnu l’importance d’appliquer notamment les mesures suivantes :

 harmonisation et coordination des programmes nationaux de contrôle,
 renforcement du dispositif de diagnostic de la fièvre aphteuse.

Depuis son installation à Tunis en 2009, la Représentation Sous régionale de l’OIE pour l’Afrique du Nord a pour objectif entre autres de développer, pour les pays de la région qui le souhaitent, une démarche d’appui pour l’obtention de statuts sanitaires officiels pour la Fièvre aphteuse.

Le Maroc, l’Algérie et la Tunisie se sont mis d’accord à cette occasion pour un objectif commun qui est celui de présenter trois dossiers de demande de statut indemne de FA avec ou sans vaccination avant la fin de l’année 2011.

Partagez cet article