Tunis, Tunisie

Réunion sur l’évolution en 2014 de la fièvre aphteuse dans les pays d'Afrique du Nord

De gauche vers la droite a) Dr Mohammed Bengoumi (Bureau sous-régional de la FAO pour la région du Maghreb) b) Son Excellence M. Lassaad Lachaal, le Ministre de l’Agriculture Tunisien. c) Le Dr Rachid Bouguedour (OIE Représentant sous-régional pour l’Afrique du Nord) d) le Dr Joseph Domenech (Siège de l’OIE)

 

La Représentation sous-régionale de l’OIE pour l’Afrique du Nord a organisé une réunion à Tunis les 10 et 11 Septembre 2014 consacrée à l’épizootie de la fièvre aphteuse survenue en 2014 dans la région d’Afrique du Nord.

La réunion s’est tenue à la Représentation sous régionale de l’OIE pour l’Afrique du Nord et a été présidée par le Dr Rachid Bouguedour (Représentant sous-régional de l’OIE pour l’Afrique du Nord) qui a accueilli tous les participants et, en particulier, les chefs des services vétérinaires de l’Algérie, de la Libye, du Maroc et de la Tunisie qui ont assisté à la réunion. Un expert du siège de l’OIE, le Docteur Joseph Domenech a participé activement à la réunion avec une présentation sur les outils de l’OIE actuellement en place pour lutter contre la fièvre aphteuse.

Des représentants de la Commission européenne étaient également présents à la réunion ainsi que des experts du Laboratoire de référence de l’OIE pour la fièvre aphteuse basé à « Istituto della Lombardia Zooprofilattico Sperimentale e della Emilia Romagna» (IZSLER Brescia, Italie). Le Laboratoire de référence de l’OIE a présenté l’analyse des résultats des échantillons reçus en provenance des pays de la région du Maghreb. Des représentants du bureau sous-régional de la FAO-Tunis ainsi qu’un représentant de l’EUFMD ont été également invités.

Le Laboratoire de la santé animale – basé au sein de l’Agence française de l’alimentation, l’environnement, la santé et la sécurité du travail (ANSES ALFORT, Paris) – a également illustré les activités de la fièvre aphteuse en Afrique du Nord.

Dr Alessandro Ripani (chargé de programme à la Représentation sous-régionale de l’OIE pour l’Afrique du Nord) a présenté un exposé sur l’opportunité et l’intérêt pour l’établissement d’une banque régionale de vaccins en Afrique du Nord montrant l’expérience de l’OIE dans ce domaine et les avantages connexes obtenus par les régions qui ont déjà mis en œuvre les banques de vaccins de l’OIE.

Les objectifs de la réunion étaient de faire le point avec les participants sur l’évolution de la fièvre aphteuse dans les pays concernés (Algérie, Tunisie et Libye), de partager toutes les informations pertinentes relatives à la stratégie de vaccination entre les pays afin d’atténuer la propagation de la maladie et de discuter des mesures de contrôle sanitaire actuels et futurs pour aboutir à l’arrêt de la la propagation de la maladie dans la région.

Il est à relever qu’à la fin de la première journée, le 10 Septembre 2014, Son Excellence M. Lassaad Lachaal, le ministre de l’Agriculture de Tunisie, a reçu tous les participants et a prononcé un mot de bienvenue. Le ministre a profité de l’occasion pour remercier l’OIE pour l’organisation de cette réunion et l’engagement continu auprès des pays. Il a également remercié la Commission européenne pour le soutien apporté à la Tunisie ainsi que le laboratoire de référence de l’OIE pour la fièvre aphteuse (IZSLER Brescia, Italie) pour sa précieuse l’expertise.

Partagez cet article