PC-TAD

Prévenir et lutter contre les maladies animales transfrontalières...

PC-TAD

...au bénéfice des petits exploitants

Le Projet PC-TAD bénéficie de l'apport financier du :

Ministère Fédéral de la Coopération et du Développement Economique (Allemagne)

Bundesministerium für wirtschaftliche Zusammen-arbeit und Entwicklung (BMZ) Deutschland

Introduction

Le projet pour la prévention des, et la lutte contre les maladies animales transfrontalières au profit des petits exploitants (PC-TAD), financé par le Ministère allemand de la coopération et du développement économique (BMZ) et mis en œuvre par l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), a une durée de cinq ans (2020-2024) et un budget de 5 000 000 EUR.

Photo (c) P. Bastiaensen (PADP) 2002.

Projet pour la prévention et la lutte contre les maladies animales transfrontalières au profit des petits exploitants agricoles (PC-TAD)

L’objectif du projet est le suivant : “Les petits exploitants agricoles dans les régions cibles sélectionnées ont amélioré leur sécurité alimentaire, les revenus liés à l’élevage et bénéficient de la lutte contre les zoonoses”.

Le projet vise à atteindre cet objectif à travers les trois composantes suivantes :

  • Le premier volet – Lutter contre, et éradiquer la Peste des Petits Ruminants (PPR) – est axé sur le développement d’une main-d’œuvre para-professionnelle vétérinaire qui est formée et équipée pour fournir des services vétérinaires de proximité aux petits exploitants ruraux afin de lutter contre la PPR chez leurs petits ruminants.
  • Dans le cadre du deuxième volet – Éradication de la rage, transmise par le chien, par une approche ‘Une Seule Santé’ – l’OIE coordonne la réponse mondiale à la rage. En collaboration avec ses partenaires de l’initiative “Unis contre la rage” et dans le cadre du présent projet, l’OIE offre un large éventail de services pour faciliter la lutte contre la rage et son élimination au niveau national.
  • Le troisième volet – Anticiper et adapter, préparer les Services Vétérinaires aux défis du changement climatique – renforce la capacité des Services Vétérinaires à répondre aux changements et aux tendances auxquels ils sont confrontés, en particulier leur capacité à s’adapter aux nouvelles tendances dans l’épidémiologie de -par exemple- la Fièvre de la vallée du Rift (FVR).

Photo (c) N. Bastiaensen (oie) 2017.

 

Le projet est mis en œuvre dans une sélection de pays de la région ciblée par l’initiative spéciale du BMZ “Un monde sans faim”, en particulier en Afrique orientale, et bénéficie aux petits exploitants agricoles dans les zones essentiellement rurales. Grâce à ce projet et à l’amélioration de la santé animale, de la sécurité alimentaire, du bien-être et bienfaisance, le quotidien des bénéficiaires sera améliorée.

Le Projet PC-TAD bénéficie du soutien financier du

Gouvernement de la République Fédérale d'Allemagne

Toutes les photos (c) P. Bastiaensen (oie) 2014 & 2018, sauf mention contraire.