PRAPS

Projet Régional d'Appui au Pastoralisme dans le Sahel

PRAPS

Projet Régional d'Appui au Pastoralisme dans le Sahel

Le Projet PRAPS est financé par :

Le Groupe de la Banque Mondiale

Introduction

En Afrique, l'élevage demeure une activité socio-économique de tout premier plan. Il y joue un rôle incontournable dans la création d'emplois, la distribution des revenus en milieu rural, la réduction de la pauvreté, mais constitue aussi un important instrument d'amélioration de la sécurité et de la souveraineté alimentaire des pays. En zone sahélienne l'élevage est essentiellement fondé sur le pastoralisme, basé sur la mobilité des hommes et des animaux, qui constitue à la fois une stratégie de gestion des risques et un moyen d'optimiser l'exploitation des ressources fourragères disponibles temporairement en fonction des saisons. Pourtant seuls à même de valoriser les vastes espaces pastoraux où aucune autre activité ne peut être envisageable et malgré leur importance économique, l'élevage pastoral et ses acteurs, les pasteurs nomades ou semi-nomades, demeurent cependant encore très souvent de nos jours, socialement déconsidérés, institutionnellement marginalisés et donc politiquement négligés.

C'est dans ce cadre que les Chefs d'États et de Gouvernements des six pays sahélo-sahariens (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad), ont adopté, lors du Forum de Nouakchott en Octobre 2013, une déclaration ambitieuse pour le maintien et la valorisation de ces systèmes de production dont l'un des messages principaux est de «se mobiliser ensemble pour un effort conséquent pour un pastoralisme sans frontière». Cette rencontre a été à l'origine de la conception par les états et du financement par la Banque Mondiale du Projet régional d'appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS).

La composante amélioration de la santé animale a pour objectif d'appuyer les efforts nationaux et régionaux pour bâtir des services vétérinaires plus durables et efficaces, à travers des interventions tangibles comme les campagnes de surveillance et de lutte contre les principales maladies, qui touchent les grands et les petits ruminants en impliquant toutes les parties concernées (Etat, vétérinaire, auxiliaire, para-vétérinaire, producteur, etc.). Sa coordination régionale a été confiée à l'Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE) à travers un accord signé le 23 Octobre 2015 entre le Comité Inter-état de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS) et l'OIE.

Dans ce cadre, l'appui à l'élaboration de manuels techniques vétérinaires de base est une des missions confiées à la coordination régionale de la composante santé animale. Bien que depuis une trentaine d'années, de très nombreuses démarches similaires aient été mises en oeuvre soit à travers des projets d'envergure continentale (Programme panafricain de lutte contre la peste bovine, programme panafricain pour le contrôle des épizooties, entre autres) soit par des organisations internationales en charge du développement telles que l'OIE, la FAO et le Bureau interafricain des ressources animales (près de 130 documents ont dans une première phase été inventoriés, numérisés et diffusés par la coordination régionale de la composante santé animale du PRAPS), les pays ont unanimement souhaité l'élaboration d'un manuel plus détaillé destiné non seulement aux auxiliaires et éleveurs, mais également aux agents de terrain et aux vétérinaires. C'est donc dans ce cadre que se situe l'élaboration du présent manuel, destiné à l'ensemble de la chaine des services vétérinaires, qui a été élaboré grâce à une prestation de service du CIRAD à partir d'un Manuel PACE du BIRA-UA initialement élaboré en 2006 pour les auxiliaires ou agents communautaires de santé animale (ACSA) uniquement.

Partenaires

PRAPS

CIRAD

Cette page est dédiée à la

Mallette Pédagogique Santé Animale PRAPS

qui comprend:

  •  Le Manuel à l’Usage du Personnel de Santé Animale (M.U.P. S.A) qui constitue un support
    de formation continue et un outil de référence pour le terrain. Il contient cinq parties
    organisées autour des principaux domaines de la santé animale. Chaque partie détaille
    de manière simple et imagée les notions importantes à connaître pour l’exercice
    quotidien des missions des agents communautaires, des paravétérinaires et des vétérinaires
    privés et/ou publics intervenant dans les pays du Sahel. Les rôles de chacun de
    ces acteurs, la reconnaissance des maladies animales prioritaires et les techniques de
    santé animale de base sont exhaustivement expliqués dans cet ouvrage.
  • Les Fiches Maladies Animales Prioritaires de reconnaissance de 30 maladies contenues
    dans le M.U.P.S.A et proposées également en édition indépendante. Chacune d’entre
    elles propose un résumé clair, pratique et illustré pour optimiser la reconnaissance des
    signes cliniques des maladies animales prioritaires du Sahel et les conduites à tenir face
    à celles-ci par le personnel de santé animale.
  • Le Kit Pédagogique constitué de 8 fiches pratiques sur les méthodes et techniques pédagogiques.
    Il a été prévu à l’intention des formateurs qui déploieront la Mallette Pédagogique
    Santé Animale PRAPS sur le terrain lors de sessions de formation et de sensibilisation
    du personnel de santé animale.
  • Le Guide d’Usage qui explicite les objectifs de la Mallette Pédagogique Santé
    Animale PRAPS et détaille les acteurs, les contenus, les publics cibles et les situations
    d’apprentissage dans lesquelles les formateurs pourront la déployer.
Téléchargez

Mallette Pédagogique Santé Animale PRAPS

2019

153 Mo

Lecture recommandée
2019

42 Mo

Lecture recommandée

I

2019

7,2 Mo

Lecture recommandée
2019

8,0 Mo

Lecture recommandée

Plus d'informations :

27/09/2020
Lecture recommandée