Abidjan accueille 23 pays Africains pour la 5ème formation des points focaux de l’OIE pour les produits vétérinaires

Abidjan, 18 janvier 2018. Le séminaire régional destiné aux points focaux nationaux de l’OIE chargés des produits vétérinaires (5e cycle) a été organisé par la Représentation Régionale de l’OIE pour l’Afrique, du 16 au 18 janvier 2018 à Abidjan (Côte d’Ivoire) sous la responsabilité et avec la contribution et l’aide technique du Service des Sciences et Nouvelles Technologies de l’OIE (Dre Mária Szabó). Il s’inscrit dans le cadre des missions de La Représentation Régionale de l’OIE pour l’Afrique, et plus précisément celle du renforcement des capacités des services vétérinaires, considérés depuis 2003 comme biens publiques mondiaux.

Le séminaire d’Abidjan, 5e cycle de la série, fait suite à celui d’Ezulwini (Swaziland) tenu du 6 au 8 décembre 2017 pour les points focaux des pays anglophones du continent africain.

Les points focaux nationaux chargés des produits vétérinaires des 27 pays francophones de la Commission Régionale de l’OIE pour l’Afrique ont été conviés au séminaire parmi lesquels 23 pays y ont assisté. Ce sont : Algérie, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cap Vert, Centrafrique, Comores, République du Congo, République Démocratique du Congo, Cote d’Ivoire, Djibouti, Guinée, Guinée Bissau, Guinée Equatoriale, Madagascar, Maroc, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Togo, Tchad et Tunisie.

Le séminaire a été animé par le personnel du Service des Sciences et Nouvelles Technologies de l’OIE, de la représentation régionale pour l’Afrique, les experts des Centre Collaborateurs de l’OIE : Dr Catherine Lambert (ANSES – Fougères, France) et Dr Assiongbon Téko-Agbo (LACOMEV – Dakar, Sénégal), ainsi que Dr Charles E. Bebay (FAO) , Philippe Sabot (Health for Animals), Prof Oubri Bassa Gbati (Ecole Inter-Etats des Sciences et Médecine Vétérinaire Dakar), Dr Oumar Diall (Campagne Panafricaine d’éradication de la la mouche tsetse et de la trypanosomose, PATTEC) et Dr Jacques Devos (Société Nationale des Groupements Techniques Vétérinaires, SNGTV). Le séminaire s’est déroulé en français.

Les objectifs du séminaire étaient

1. D’informer les participants sur l’OIE, ses normes essentielles, ses lignes directrices, les Termes de référence des points focaux de l’OIE pour les produits vétérinaires et les activités menées par les pays sur les produits vétérinaires.

2. Donner aux participants l’opportunité de discuter des autres thèmes du séminaire :

  • Les médicaments vétérinaires et en particulier la bonne gouvernance et les activités de l’OIE en soutien à la bonne gouvernance, les normes de l’OIE et les instructions pertinentes pour les médicaments vétérinaires.
  • L’enregistrement / autorisation des médicaments vétérinaires et plus précisément les principes généraux du VICH et des activités du Forum élargi et les systèmes d’enregistrement et d’autorisation de mise sur le marché (AMM) et la possible harmonisation dans les régions du continent africain.
  • L’utilisation des agents antimicrobiens et résistance antimicrobienne y compris le groupe de coordination inter-institutions sur la résistance aux antimicrobiens, les activités de la FAO relatives à la santé des plantes et à l’environnement, la stratégie de l’OIE sur la résistance aux antimicrobiens (RAM) et l’usage prudent des agents antimicrobiens, l’approche « Une Seule Santé » sur la RAM dans la région Afrique, la base de données mondiale sur les agents antimicrobiens et les résultats de la collecte par l’OIE des données quantitatives sur les agents antimicrobiens, utilisés chez l’animal.
  • Les médicaments antiparasitaires et défis en particulier l’importance des antiparasitaires et l’absence de médicaments efficaces pour les maladies parasitaires en santé et production animales et la résistance aux antiparasitaires.
  • La qualité des produits vétérinaires et la lutte contre les contrefaçons.

Au cours du séminaire les participants ont été divisés en 2 groupes de travail pour discuter en profondeur du formulaire pour la collecte des données afin d’améliorer la qualité des rapports.

L’ensemble du séminaire s’est déroulé dans une très bonne ambiance avec une implication dynamique et une participation volontaire de tous les participants. Suite à cette formation, une augmentation de l’envoi du formulaire de collecte des données sur les agents antimicrobiens est attendue dans la Région.

Les participants ont beaucoup insisté sur l’utilisation prudente et responsable des produits antiparasitaires en Afrique.

Les travaux du séminaire Régional de 5è Cycle pour les points focaux nationaux OIE pour les Produits Vétérinaires des pays Francophones d’Afrique ont été couverts par la télévision nationale et la presse écrite de la Côte d’Ivoire

Partagez cet article