Formation régionale sur l'analyse des risques à l'importation pour la Peste Porcine Africaine (PPA)

La peste porcine africaine ou PPA est une maladie qui touche les porcs et les suidés sauvages. Elle est le plus souvent endémique, mais parfois épizootique dans des poches isolées de la région africaine. La maladie est difficile à éradiquer en raison de l’absence de vaccin efficace enregistré et de l’existence de réservoirs sauvages et de vecteurs, les tiques Argasides, de l’espèce Ornithodoros.  La récente pandémie qui s’est propagée en Asie et en Europe a sérieusement dévasté l’industrie porcine mondiale. Depuis 2019, la PPA est devenue une maladie animale transfrontalière prioritaire pour le mécanisme de coordination appellé Cadre mondial pour la maîtrise progressive des maladies animales transfrontalières (GF-TADs) et une initiative mondiale pour la lutte contre la PPA a été lancée en 2020.

Conformément à l’accord SPS de l’OMC, les pays membres ont le droit de protéger la vie ou la santé des animaux et de gérer le risque, d’une manière  globale, raisonnable et efficace.

Les mesures sanitaires à l’importation d’un pays doivent être fondées sur des normes internationales (OIE) ou sur une analyse des risques à l’importation. L’analyse des risques à l’importation est justifiable en l’absence d’une norme pertinente ; ou lorsqu’un pays membre choisit d’adopter une norme de protection plus élevée que celle prévue par la norme internationale.

L’atelier de formation régional présenté ici, sur l’analyse du risque d’importation de la peste porcine africaine (PPA), était le premier atelier de ce type en Afrique, mais d’autres ateliers ont déjà été organisés en Asie et en Europe.

L’atelier de formation s’est déroulé sous la supervision technique du Service scientifique de l’OIE, du Service des normes de l’OIE et du Service de l’information et de l’analyse zoo-sanitaire mondiale de l’OIE. Il a été organisé dans le cadre de l’initiative GF-TADs (Cadre mondial pour la maîtrise progressive des maladies animales transfrontalières ou Global framework for the progressive control of Transboundary Animal Diseases) pour la lutte mondiale contre la PPA.

REMERCIEMENTS

Cette formation a bénéficiée du concours du GF-TADs

La formation virtuelle de six jours (20 heures) a été suivie par 62 représentants de pays, experts et observateurs régionaux et internationaux sur une période de 6 semaines, entre le 9 novembre et le 14 décembre 2021.

 

Pays ayant participés :

  • Botswana
  • Eswatini
  • Gambie
  • Ghana
  • Kenya
  • Lesotho
  • Maurice
  • Mozambique
  • Namibie

Ci-dessus : Carte des pays ayant participés (au moins une session)

 

  • Nigeria
  • Ouganda
  • Rwanda
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Soudan du Sud
  • Tanzanie
  • Zambie

Les 13 formateurs comprenaient trois de l’Afrique du Sud, deux du Kenya, un de la Tanzanie, un du Canada, un des États-Unis, trois du siège de l’OIE et un de chaque représentation sous-régionale de l’OIE pour l’Afrique orientale et australe respectivement :

  • Tim Carpenter, Université de Californie – Davis, Etats-Unis
  • Charmaine Chng, Service des normes, OIE, France
  • Thomas Dulu, Représentation Sous-régionale pour l’Afrique orientale, OIE, Kenya
  • Peter Evans, South African Pork Producers Organisation, SAPPO, Afrique du Sud
  • Folorunso Fasina, Organisation pour l’Alimentation et l’Agriculture, FAO, Tanzania
  • Livio Heath, Onderstepoort Veterinary Research, OVR, Afrique du Sud
  • Moetapele Letshwenyo, Représentation Sous-régionale pour l’Afrique australe, OIE, Botswana
  • Noel Murray, Agence Canadienne d’inspection des aliments, Canada
  • Edward Okoth, International Livestock Research Institute, ILRI, Kenya
  • Mary-Louise Penrith, Université de Pretoria, Afrique du Sud
  • Paolo Tizzani, Service de l’information et d’analyse zoo-sanitaire mondiale, OIE, France
  • Gregorio Torres, Service scientifique, OIE, France
  • Sharon Tsigadi, Farmers Choice Ltd K, Kenya

Les six sessions ont été conçues et animées autour des thèmes suivants et les présentations peuvent être téléchargées ci-dessous (en Anglais)

  • Ouverture et présentation générale
  • Épidémiologie de la peste porcine africaine en Afrique, avec un accent sur les risques liés au commerce.
  • Aperçu des chaînes de valeur associées à la production et à la commercialisation des porcs en Afrique
  • Continuité des opérations dans le contexte de la PPA : zonage et compartimentation
  • Application du cadre d’analyse des risques à l’importation de l’OIE pour faciliter la sécurité des échanges commerciaux
  • Résumé et clôture

Téléchargez l’ordre du jour complet (en Anglais)

Ce cycle de formation sera suivi d’un cycle similaire pour les pays francophones en 2022.

Session 3 : Aperçu des chaînes de valeur associées à la production et à la commercialisation des porcs

Formateur principal, Dr Noel Murray (ACIA, Canada) pendant la session (5) sur l’analyse de risque

En savoir plus:

GF-TADs (en Anglais)

Site mondial (PPA)

Lecture recommandée
GF-TADs

Site régional Afrique

Lecture recommandée
OIE

Portail PPA

Lecture recommandée

I

GF-TADs Afrique

Page PPA

Lecture recommandée
TRELLO

Supports de communication sur la PPA

Lecture recommandée

Visionnez les enregistrements des sessions de formation (en Anglais) :

YOU TUBE
You Tube

Session 1

Lecture recommandée
YOU TUBE
You Tube

Session 2

Lecture recommandée
YOU TUBE
You Tube

Session 3

Lecture recommandée

I

YOU TUBE
You Tube

Session 4

Lecture recommandée
YOU TUBE
You Tube

Session 5

Lecture recommandée
YOU TUBE
You Tube

Session 6

Lecture recommandée
Partagez cet article