Utiliser les normes de l’OIE pour faciliter le commerce international en toute sécurité (Cotonou)

Obtenir une meilleure compréhension des normes de l'OIE et de leur utilisation, afin d'appliquer des mesures sanitaires adaptées et ainsi faciliter la sécurité des échanges internationaux.

Cotonou, 11 juillet 2019. La Représentation Régionale de l’OIE pour l’Afrique et le Service des normes de l’OIE ont organisé un séminaire régional, qui s’est tenu du 9 au 11 juillet 2019 à Cotonou au Bénin, sur le thème « Normes de l’OIE : faciliter le commerce international en toute sécurité ».

Parmi les participants, figuraient des Délégués de l’OIE, ou leurs représentants désignés, de 23 pays de l’Afrique francophone et lusophone. L’objectif général était que les participants développent une meilleure compréhension des normes de l’OIE et de leur utilisation, afin d’appliquer des mesures sanitaires adaptées et ainsi faciliter la sécurité des échanges internationaux.

Il s’agit du deuxième séminaire de ce type en Afrique ; un premier séminaire avait été organisé pour les pays de l’Afrique anglophone à Nairobi au Kenya, en mars 2018. Les deux ateliers ont été organisés grâce à la généreuse contribution de l’Union Européenne.

Ce séminaire a combiné une formation à distance et une formation en atelier, pour obtenir l’engagement des participants et atteindre les objectifs d’apprentissage.

Photo de groupe. Crédit (c) B. Lafia (oie) 2019.

 

Les participants ont apprécié cette approche, particulièrement dynamique et participative. Avant la tenue du séminaire, les participants ont eu accès à cinq e-modules d’apprentissage : i) Introduction générale de l’OIE; ii) Les normes internationales de l’OIE, iii) La qualité des services vétérinaires et le processus PVS, iv) La notification des maladies animales et WAHIS et v) Faciliter et sécuriser le commerce.

Ces modules comprenaient un quiz en ligne permettant de vérifier le niveau d’acquisition des connaissances.

L’atelier au Bénin a été conduit avec le concours d’experts expérimentés et a utilisé diverses approches, notamment des présentations en séance plénière, des exercices pratiques, des jeux de rôle et l’utilisation d’un outil de sondage en ligne pour interagir directement avec les participants.

Cette formation interactive a répondu à ses objectifs et aux attentes des participants. Les principaux résultats ont été de :
• Mieux comprendre les obligations à respecter dans le cadre de l’OMC, en tant que pays exportateurs et pays importateurs, et le lien avec les normes de l’OIE ;
• Développer une approche pas à pas pour utiliser les normes de l’OIE ;
• Mieux comprendre les concepts pour faciliter la sécurité du commerce, tels que le zonage, la compartimentation et les marchandises dénuées de risques.
• Apprendre à conduire une négociation entre partenaires commerciaux, en soulignant les principes clés que sont la transparence et la confiance entre partenaires commerciaux.
• Mieux comprendre l’importance de participer plus efficacement au processus d’élaboration des normes de l’OIE, y compris la coordination au niveau national et régional.

Cette formation a permis aux participants de mieux comprendre l’importance de la mise en œuvre des normes de l’OIE pour faciliter un commerce international sécurisé des animaux et des produits d’origine animale, et pour améliorer la santé et le bien-être des animaux, et la santé publique vétérinaire dans le monde.

Plus d'informations sur les rencontres précédentes :

Epidémiologistes africains examinent de plus près l'analyse des risques à l'importation et comment concevoir des certificats zoo-sanitaires internationaux (Nairobi)

22/03/2018
Lecture recommandée
DG-SANTE

The OIE acknowledges the financial support of the European Union

European Union Européenne
Partagez cet article