la sécurité sanitaire des aliments

 

Message du Directeur général de l'OIE, Dr Bernard Vallat

Le thème de la Journée mondiale de la Santé 2015 a été rendu public par la Directrice générale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Dre Margaret Chan, en novembre 2014, en marge de la Deuxième Conférence internationale sur la Nutrition. Le thème retenu cette année est : « la sécurité sanitaire des aliments ».

Il va de soi que ce sujet fait partie des problématiques qui entrent dans le cadre du travail mené par l’OIE et ses Pays Membres. En outre, il souligne l’importance de la collaboration de l’OIE avec la Commission du Codex Alimentarius dans la mise à niveau des normes scientifiques liées à la production animale avec celles relatives à la protection de la santé publique.

La sécurité sanitaire des aliments, dans le cadre actuel de la chaîne alimentaire mondiale et de la demande croissante en protéines animales, est à la fois un défi et une responsabilité, que l’OIE, au nom de ses Pays Membres, considère avec le plus grand sérieux.

Sa prise en compte, pour la première fois, en tant que domaine d’activité prioritaire dans le cadre du Troisième Plan stratégique de l’OIE (2001-2005) tombait à point nommé, en reconnaissant que « L’OIE doit prendre une plus grande part à la santé publique et à la protection du consommateur en proposant sa compétence dans le domaine des zoonoses et maladies transmissibles à l’homme par voie alimentaire, que les animaux soient, ou non, affectés par les maladies en question. Ces interventions doivent être menées en concertation avec l’Organisation mondiale de la Santé et le Codex Alimentarius, et prendre en compte tous les facteurs pouvant être source de zoonoses. »

Cependant, au-delà de l’action normative accomplie par l’OIE avec le soutien de son Groupe de travail permanent sur la sécurité sanitaire des aliments d’origine animale en phase de production et du réseau des Centres de Référence dédiés à l’innocuité des produits d’origine animale, le thème retenu par la Journée Mondiale de la Santé offre une très bonne occasion de faire connaître le rôle crucial joué au niveau national par les Services vétérinaires dans le domaine de la sécurité sanitaire des aliments, et leur lien avec les services de santé nationaux par le biais d’actions sanitaires publiques, par exemple l’inspection des viandes et des établissements agro-alimentaires. Dans la mesure où l’innocuité des produits est aussi la condition d’une nutrition et d’un approvisionnement alimentaire adéquats, la contribution des Services vétérinaires à une alimentation saine, équilibrée et en quantité suffisante pour tous, à la productivité agricole et au développement économique doit également être soulignée.

Le thème de la Journée mondiale de la Santé est la reconnaissance, dans les faits, que la sécurité sanitaire des aliments se situe dans la continuité de la politique de gestion des risques qui suppose un effort intégré, non seulement de la part des organisations internationales, mais aussi de la part des usagers de la nature (randonneurs, chasseurs et pêcheurs), des producteurs, des transporteurs, des transformateurs (dont les abattoirs), des revendeurs, de la restauration et des consommateurs.